• Arnaud

  • 08Mar 17

Les adresses à la tica (part 1)

Vous avez certainement entendu parler des adresses “à la tica”. Vous savez, cette manière de dire à 300 mètres au sud du grand arbre à côté de l’église ? Aujourd’hui, on vous raconte quelques unes de ces adresses populaires au Costa Rica qui feront sourire tous les urbanistes du monde 🙂 Ces points de référence sont tellement nombreux que nous dédirons une série d’articles pour vous raconter les bonnes anecdotes !

Le vieux figuier, l’ancien Botica Solera, l’ancien Cine Capri ou la maison Matute Gómez, les adresses uniques du Costa Rica sont un emblème de l’idiosyncrasie du Costa Rica. Mais l’histoire derrière ces monuments célèbres est peu connue. Malgré cela, ça reste la façon que les ticos utilisent encore aujourd’hui pour indiquer une adresse.

Adresse de l’ancien figuier

L’ancien figuier (antiguo Higuerón) se trouvait à San Pedro de Montes de Oca. C’était un grand arbre attirant l’attention qui a longtemps servi comme un point de référence. Il y a près de 20 ans, l’arbre original qui depuis si longtemps servit à donner l’adresse est tombé. Pendant une période, il n’y avait pas d’arbre, les instructions ont été données indiquant le “vieil Higuerón”. Jusqu’à ce qu’un beau jour un autre arbre fut planté au même emplacement. Cependant, le vieux figuier n’a jamais cessé de faire partie des célèbres adresses à la tica.

 

Adresse de la Botica Solera

La vieille Botica Solera, situé dans le Barrio Mexico à San José a été construit en 1932 et était en charge de la famille Solera pour une période d’environ 50 ans. Le bâtiment a été inspiré par les gratte-ciel emblématiques Flatiron de New York, avec une taille aussi à la tica…

Après 5 années de fonctionnement, la pharmacie, la pharmacie et la pharmacie a fermé ses portes, mais n’a jamais cessé de faire partie des points pour donner des directions. En 2013, ce bâtiment a été inauguré en tant que patrimoine architectural et est maintenant utilisé comme un centre d’exposition d’art et cours de musique de siège, appelé Botica Solera bibliothèque multiculturelle.

 

Nous reviendrons à l’occasion d’un deuxième article sur deux autres points de référence que sont le Cine Capri et la maison Matute Gómez.

Pas réflexions au sujet de « Les adresses à la tica (part 1) »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES