Ecotouristes et agence de tourisme responsable

Le Costa Rica est devenu la référence mondiale de l’écotourisme et de la préservation de l’environnement depuis plus d’une quinzaine d’années. Avec près de 25 % de sa superficie protégée, sa vie sauvage préservée (6 % de la biodiversité mondiale est concentrée sur le territoire), une nature tropicale exubérante, une démocratie pérenne, le pays bénéficie d’une image positive par rapport à ses voisins d’Amérique centrale. Ce facteur de sympathie a d’ailleurs attiré non seulement les touristes mais aussi de nombreux scientifiques du monde entier venus observer et comprendre cette biodiversité.

Un choix politique

Dès le milieu du XIXème siècle on trouve des discours politiques teintés d’écologie et une volonté de protéger l’environnement. Depuis, cette conscience n’a cessé de progresser. En 1948 l’Organisation des études Tropicales (OTS) est fondée puis le Centre Scientifique Tropical (CCT) en 1963. La même année, la première réserve biologique du pays – Cabo Blanco – est créée. C’est la loi forestière de 1969, renforcée en 1989, qui met en place le réseau des parcs nationaux, zones protectrices, refuges de vie sylvestre et réserves biologiques gérés par le Système National de Gestion des Aires de Conservations du Costa Rica (SINAC). Le pays compte aujourd’hui 21 parcs nationaux et aires protégées.

Pionnier dans ce domaine, le Costa Rica est devenu en quelques années LA destination de l’écotourisme.

Quelques tâches viennent noircir le tableau

Derrière cette image se cachent cependant des zones d’ombre. C’est le cas du Guanacaste nord, où de grandes chaînes d’hôtels ont posé leurs bâtiments le long des côtes du Pacifique en dépit des règles de base pour le traitement des eaux usées par exemple ou encore la protection de zones sensibles comme les mangroves. C’est aussi là que les plus grands scandales immobiliers du pays ont eu lieu.
C’est pourquoi dans un esprit de cohérence avec notre philosophie de voyage responsable, nous ne proposons pas ces types d’hôtels dans nos circuits au Costa Rica. Nos séjours vous offrent une expérience inoubliable, un rendez-vous avec la nature tropicale et la culture centre-américaine.

Après un tel voyage dans le monde du vivant, votre comportement changera face aux défis pour la conservation de la planète. À chacun d’entre nous de devenir un ambassadeur de la défense de l’environnement !

“L’écotourisme est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales”


Être un voyageur responsable

Selon le code du Touriste et Voyageur Responsable approuvé par le Comité International du Tourisme éthique (Mai 2005)

Ouvrez votre esprit aux autres cultures et traditions :

• Soyez tolérants et respectez la diversité culturelle.

• Informez-vous sur votre destination, ses coutumes, règles et traditions.

• Respectez les droits de l’homme. Toute forme d’exploitation (travail des enfants, exploitation sexuelle, etc.) va à l’encontre des objectifs fondamentaux du tourisme responsable.

Protégez l’environnement :

• Jetez vos détritus dans des poubelles et utilisez les systèmes de recyclage mis à votre disposition.

• Suivez les réglementations en vigueur dans les réserves ou parcs naturels.

• Payez les taxes d’entrées ou de séjour qui permettent la conservation et la préservation des sites.

N’achetez pas de produits faits avec des plantes ou des animaux menacés d’extinction.

Contribuez au développement économique et social :

• Soutenez l’économie locale en achetant des produits locaux.

• Le marchandage ne doit pas s’opposer à une juste rémunération.

Renseignez-vous sur la situation sanitaire du pays :

• L’état sanitaire du Costa Rica est tout à fait correct. Aucune vaccination particulière n’est obligatoire pour entrer dans le pays.

Informez-vous sur la législation du pays :

• Le trafic de drogues illicites, d’armes, d’objets d’art anciens, d’espèces protégées et de produits ou substances dangereux ou interdits est pénalement sanctionné.

• Se conformer au code de la route.

Respectez les ressources culturelles :

• Choisissez des activités qui protègent le patrimoine artistique, archéologique et culturel.

Être une agence responsable

Selon les principes de travail émis par ATR (Agir pour un Tourisme Responsable)

Impliquer et considérer les populations locales :

• En privilégiant les fournisseurs locaux.

• En travaillant avec des prestataires compétents, mobilisés, formés et partageant les mêmes valeurs et principes de travail

• En soutenant les efforts de développement local.

• En informant et sensibilisant les voyageurs et notre personnel au respect des cultures des populations locales.

Nous soutenons particulièrement Aventuras Naturales Yorkin, communauté indigène des Caraïbes. 

Minimiser l’impact de notre activité sur l’environnement :

• En appliquant une politique de gestion des déchets et d’utilisation de produits d’entretien écologiques.

• En favorisant les fournisseurs qui mènent une politique de protection de l’environnement.

• En sensibilisant les voyageurs et notre personnel au respect de l’environnement.

• En contribuant activement à la protection de l’environnement.

• En participant à la reforestation.

Respecter notre clientèle :

• En menant une politique de communication responsable.

• En comptant sur un personnel formé et motivé.

• En apportant des conseils qui répondent aux attentes de nos clients.


Famille Bribri réunie sous le rancho

NOS ENGAGEMENTS


Costa Rica Découverte est fière d’être Membre Platine de la Fondation Corcovado dans le cadre de leur programme de protection de la Péninsule d’Osa.

Les missions envers l’écotourisme de la Fondation Corcovado sont d’accroître la protection des zones sauvages, de promouvoir l’éducation environnementale, le tourisme durable et la participation communautaire grâce à l’utilisation durable des ressources naturelles de la région du Pacifique Sud du Costa Rica. Les programmes de la Fondation Corcovado s’orientent vers quatre principaux domaines de travail dans la péninsule d’Osa : la conservation des tortues de mer, l’éducation environnementale, le tourisme durable et le développement communautaire.

La conservation des tortues de mer


 Depuis 2006, la Fondation Corcovado s’engage en protégeant les œufs de tortues du braconnage et de la prédation naturelle, elle offre des possibilités économiques durables pour les populations locales grâce à l’éco-tourisme et au bénévolat et elle sensibilise la communauté sur l’importance de la conservation des ressources naturelles.

 L’éducation environnementale


Ce programme a été initié en 2003. Il permet de proposer des leçons environnementales et des programmes dans les écoles locales, de créer des partages par le biais de clubs après l’école tout en offrant une gamme d’activités liées à la durabilité, d’organiser des événements culturels et de travailler avec la communauté afin d’améliorer les installations publiques.

Le tourisme durable


L’objectif de la Fondation a été, à travers un programme soutenu par plus de 10 entreprises locales, de former plus de 400 personnes à des pratiques de tourisme durable et de l’écotourisme et de planter plus de 120 arbres indigènes dans le but de la compensation carbone. La Fondation a également créé une auberge de jeunesse à but non lucratif qui a généré plus de 17 000 $ afin d’aider au financement des autres programmes environnementaux. Elle a également sensibilisé des voyagistes à des méthodes durables, soutenu l’économie locale et de mise en valeur les pratiques commerciales respectueuses de l’environnement.

Le développement communautaire


Le réseau Osa Rural Tours et les autres initiatives de développement communautaire durable ont pour but de réduire la pauvreté dans la péninsule d’Osa tout en protégeant les écosystèmes locaux.

La Fondation Corcovado propose :

• un soutien à la création de micro-entreprises touristiques qui incitent à la protection de la forêt tropicale.

• une formation régulière pour les communautés locales dans des domaines tels que la gestion de projet, le marketing, la comptabilité et l’anglais.

• l’amélioration des services essentiels tels que la collecte des déchets et le recyclage.

Le programme Bandera Azul – Pavillon Bleu – est un label décerné chaque année qui récompense l’effort et le travail bénévole dans la poursuite de la conservation et du développement conformément à la protection des ressources naturelles, la mise en œuvre d’actions visant à faire face au changement climatique, la recherche de meilleures conditions sanitaires et l’amélioration de la santé publique pour la population du Costa Rica.