• 13Nov 08

Une espèce sur quatre de mammifères dans le monde menacée de mort !

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) avec l’aide de 1700 scientifiques du monde entier, a publié la Liste rouge des espèces menacées.
Cette Liste, créée en 1963, constitue l’inventaire mondial le plus complet de l’état de conservation global des espèces végétales et animales.

Cette nouvelle évaluation mondiale des espèces en danger confirme la crise d’extinction des mammifères : 20% des 5487 mammifères de la planète sont menacés d’extinction et depuis l’année 1500, 76 espèces se sont éteintes.

Bébé tapir, espèces menacées

Naissance au refuge de La marina à San Carlos – Costa Rica

Selon cette liste, la destruction de l’habitat et le braconnage sont les principaux facteurs qui menacent également d’autres mammifères tels que les chats, les ours, les chauves-souris, les baleines et les lamantins.
Le réchauffement climatique a également sa part de responsabilités dans la détérioration de ces espèces : 5% des oiseaux du monde, 52% des amphibiens et 71% des coraux bâtisseurs de récifs en eaux chaudes risquent d’être particulièrement touchés par ce changement les bouleversements climatiques.

29 espèces additionnelles ont été classées “en danger critique d’extinction, peut-être éteintes” – Le lynx ibérique (Lynx pardinus) dont la population ne comprend que 84 à 143 adultes et qui continue de décliner en raison de la raréfaction de sa proie principale, le lapin.
– Les mammifères terrestres d’Asie, comme les orangs-outans, liée à la déforestation de leur territoire.
– Le diable de Tasmanie, un marsupial australien
– Le phoque de la mer Caspienne dont la population a chuté de 90% en un siècle
– Le poisson-chat
– Le petit hutia de Cuba, dont on a perdu la trace depuis près de 40 ans

“Les niveaux de menace dans la région d’Amérique centrale sont nettement plus importants pour les mammifères terrestres et marins”, a expliqué le journal La Nación de Costa Rica José Fernando Gonzalez, co-auteur de la liste.

Au Guatemala et au Mexique 66% des espèces de primates sont menacées. Ici au Costa Rica on atteint les 50%..

“L’état de mammifères au Costa Rica et en Amérique centrale n’est pas beaucoup plus encourageant que dans le reste du monde, en dépit d’un relativement bon état de conservation dans les aires protégées», a ajouté Gonzalez.

La Liste rouge 2008 met en évidence que, pour un total de 44838 espèces de flore et de faune connue dans le monde, 38% d’entre elles (16.928 espèces) sont menacées. En fait, les experts reconnaissent que ce sont les amphibiens qui sont les plus menacés.

” La Liste rouge 2008 nous dit que dans notre génération, des centaines d’espèces seront perdues à la suite de nos actions», a déclaré Julia Marton, directeur de l’UICN.

Toutefois, les nouvelles ne sont pas toutes mauvaises.
On apprend que 5% des bisons européen noir ou le furet à pattes en Amérique du Nord ont été gagnés grâce aux efforts de conservation. De même, pour l’éléphant d’Afrique dont la population a augmenté en Afrique australe et orientale. Egalement le cheval sauvage qui est passé d’« éteint à l’état sauvage » à « en danger critique d’extinction » cette année, après des réintroductions réussies en Mongolie depuis le début des années 1990.
Le putois à pied noirs, a vu sa population augmenter après une réintroduction réussie.

Espèce disparue d’amphibien

« Plus nous attendons, plus cela coûtera cher de prévenir des extinctions futures…
À l’heure actuelle, nous savons quelles espèces sont menacées, quelles sont les menaces et où elles se trouvent ; nous n’avons plus d’excuses pour regarder en spectateurs sans rien faire », explique Jane Smart, Directrice du Programme des espèces de l’UICN.

Le Costa Rica n’échappe pas à cette liste et la grenouille noire appelé “crapaud Holdridge” a vécu entre les Horajasca et la colline Chompipe, à Heredia est venue grossir la liste des espèces éteintes dans le monde. Elle a été classée éteinte, car aucun spécimen n’a été recensé depuis 1986, aucune des enquêtes régulières depuis 2000 n’a réussi à localiser cette espèce.
En 2005, les études avaient déjà démontré la disparition de deux autres espèces d’amphibiens ticos: la grenouille arlequin de Monteverde et le crapaud doré.

Plus d’infos sur :
http://www.iucnredlist.org
http://www.actu-environnement.com/ae/news/liste_rouge_uicn_2008_5898.php4
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_rouge_de_l%27UICN
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1786.php
http://www.nacion.com/ln_ee/2008/octubre/07/aldea1728159.html

Pas réflexions au sujet de « Une espèce sur quatre de mammifères dans le monde menacée de mort ! »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES