plastique-asphalte-1-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 23Juil 18

Comment le Costa Rica va-t-il transformer le plastique en route ?

Un nouveau projet place le Costa Rica et le plastique (!!!) au premier plan des questions environnementales. Les bouteilles en plastique, celles qui se retrouvent régulièrement dans la benne à ordures de votre maison, seront l’une des composantes du mélange d’asphalte à mettre sur les routes.

Le plastique comme composant de l’asphalte

plastique-routes-costa-rica-decouverteBien que l’Université du Costa Rica (UCR) ait étudié cette possibilité depuis près de 20 ans, ce n’est que mardi 10 juillet que le nouveau mélange appelé “asphalte vert” a été annoncé à la fin de la période de conception. L’UCR terminera ses tests en laboratoire et sera ensuite placé dans une rue interne de la municipalité de Desamparados pour mesurer sa performance en situation réelle.

Au Costa Rica, 600 millions de bouteilles en plastique jetables sont jetées chaque année. Grâce à ce mélange, un millier de bouteilles seront utilisées dans la production de chaque tonne d’asphalte.

Jusqu’à présent, le Laboratoire National des Matériaux et des Modèles Structuraux (Lanamme) de l’UCR a réussi à déterminer que le nouveau mélange, dans lequel au moins 3% de pierre sont remplacés par du plastique broyé, a une bonne performance.

Il a été annoncé qu’ils sont parvenus à atteindre une “couche d’asphalte résistant à la malformation, la fissuration et l’humidité, entre autres facteurs critiques, ce qui le rend différent des mélanges d’autres pays”, comme l’Angleterre, l’Inde et le Canada, qui ont également expérimenté cette technique. Le Costa Rica est un chef de file en Amérique latine, avec ses propres composantes.

Asphalte vert et objectifs environnementaux

Le nom «asphalte vert» fait référence à l’impact que cette initiative aurait sur l’environnement. Vu comme une alternative pour la durabilité environnementale, les bouteilles en plastique auraient une autre destination que la mer par exemple.

plastique-asphalte-costa-rica-decouverte

Au Costa Rica, seulement 10% des 600 millions de bouteilles produites annuellement sont correctement traitées et recyclées. L’autre 90% des bouteilles finissent par s’accumuler dans les rivières, les côtes et dans l’océan. En outre, l’extraction d’un produit vierge (la pierre et le sable nécessaires pour le mélange d’asphalte) est modifiée par la réutilisation d’un produit qui deviendra un déchet précieux. Cela diminue la dépense énergétique pour obtenir des matériaux.

“Avec cette initiative, nous récupérerions et réutiliserions le plastique pour la reconstruction des routes”, a déclaré William Segura, directeur des affaires publiques et des communications de Coca Cola pour l’Amérique centrale, qui soutient l’initiative, car le projet correspond à l’objectif fixé par l’entreprise en janvier de cette année : collecter 100% des emballages non-recyclables produits (plastique, aluminium, brique tétra pack et autres) d’ici 2030. Actuellement, cette collection atteint 30%.

Après la construction de cette route pour les essais, une machine sera sortie du Lanamme pour la première fois afin de mesurer la qualité du nouvel asphalte. C’est un simulateur de véhicule capable d’imiter les facteurs qui produisent l’usure de la route, comme la charge du véhicule et l’humidité, mais en moins de temps.

Pas réflexions au sujet de « Comment le Costa Rica va-t-il transformer le plastique en route ? »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE