san-jose-electricite-costa-rica-decouverte
  • 17Oct 17

San José, la troisième ville au monde à avoir l’électricité ? (part 3)

Après deux articles (ici et ) relatant les débuts de l’électricité dans le monde mais surtout au Costa Rica. Aujourd’hui, nous terminons par cet article afin de répondre à la question posée précédemment : la troisième ville au monde à avoir l’électricité ?

Des pionniers de l’électricité

Le système national costaricien était simple mais ingénieux. Le gouvernement a donné à Dengo et Batres une subvention mensuelle pour cinq ans et ils se sont engagés à fournir le meilleur système moderne après la signature d’un contrat avec la municipalité de San José.

prospero-fernández-electricite-costa-rica-decouverte

Próspero Fernández

Les hommes ont opté pour la production hydraulique et pour cela ils ont utilisé une chute d’eau de 15 mètres qui servait à abreuver des bœufs en contre bas. La petite station électrique n’a pas modifié le quotidien des vaches, ne vous en faites pas.

Le système est venu supplanter les anciennes lanternes de kérosène qui, à partir de 1841, ont illuminé les nuits de San Jose. Pour son inauguration, le président Prospero Fernandez est allé sur son balcon au palais présidentiel et des foules curieuses sont venues d’Alajuela, Cartago et Heredia.

D’un moment à l’autre, après 18:00, les 25 lampes installées sur des poteaux en bois ont été allumées. Les gens réunis ont eu deux grandes réactions. Tout d’abord, un cri collectif d’étonnement et ensuite, après le choc initial, l’incrédulité. “Les rues où les postes ont été placés et les fils disposés ont été un site de rencontre majeur pour tous et certains sont arrivés exprimant leurs doutes parce que, au mieux, ces fils étaient creux, comme des tubes très fins, par lesquels circulait le kérosène des lanternes “, écrit le chroniqueur Alberto Quijano dans son livre “Costa Rica hier et aujourd’hui” (Costa Rica ayer y hoy), en 1940.

rue-mosley-electricite-costa-rica-decouverte

Première illustration de la rue Mosley éclairée à l’électricité

La réaction était semblable à celle causée par l’éclairage électrique dans d’autres pays. Lors de l’exposition à Lyon de Lacassagne et Thiers en 1855, la Gazette de France rapporte que “les dames étaient couvertes de leurs parapluies, non pas comme un hommage aux inventeurs, mais pour se protéger des rayons de ce mystérieux et nouveau soleil”. À Newcastle, en 1878, les villageois se sont réunis pour voir l’unique lampe sur la rue Mosley.

En 1884, beaucoup venaient voir la seule ville illuminée à l’électricité entre les États-Unis et le Chili. Pendant plusieurs années, le Costa Rica a conservé un lieu privilégié et les pays voisins qui se sont joints (le Mexique en 1887, le Panama en 1889 ou la Colombie en 1890) ont dû se contenter de savoir comment s’y rendre.

Troisièmement ou non, reste le mérite que Dengo et Batres ont réussi à éclairer San Jose alors sous le règne du kérosène et avant que de nombreuses capitales européennes ne l’aient fait. C’est un point fort dans l’histoire du pays, même si l’assertion comme quoi le Costa Rica serait le troisième pays à s’éclairer à l’électricité est difficile à croire au regard des informations relatées plus haut. Dans tous les cas, le Costa Rica fut l’un des premiers pays d’Amérique latine à manier les électrons à leur avantage !

Pas réflexions au sujet de « San José, la troisième ville au monde à avoir l’électricité ? (part 3) »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES