san-jose-electricite-costa-rica-decouverte
  • 15Oct 17

San José, la troisième ville au monde à avoir l’électricité ? (part 2)

Dans un précédent article, nous commencions à vous parler de l’arrivée historique de l’électricité sur le territoire costaricien. Continuons aujourd’hui en nous attardant sur différentes arrivées d’électricité dans le monde à la même époque, surtout les événements antérieurs à 1884.

Le mythe : San José fut la troisième ville au monde à avoir l’éclairage public, après New York et Paris

holborn-viaduc-electricite-costa-rica-decouverte

Viaduc Holborn à Londres

Cela semble compréhensible. En 1884, la communication était compliquée et être à jour en terme d’info était une question pour illuminés (jeu de mots). Le téléphone avait à peine huit ans après avoir été breveté aux États-Unis et les amours et les inimitiés se traitaient encore par courrier. Il était impensable que la municipalité de San José ait tweeté : “Ce soir, nous avons inauguré le système électrique #TroisièmeDansLeMonde”.

Il est facile de dire que San Jose n’a pas été sur le podium des villes historiques avec éclairage public. En effet, il y a un grand groupe de pays qui a acquis la technologie avant 1884. Le défi est de savoir qui fut le premier. Wabash, Indiana, en 1880 ? Lyon, en France, en 1855 ? Londres en 1878 ? Kimberly, Afrique du Sud, en 1881 ? New York en 1882 ?

“Toutes ces dates garantissent, à leur manière, qu’ils étaient la première ville à avoir de l’éclairage public. Le problème change alors pour définir ce qui est considéré comme une installation réussie”, dit Ernest Freeberg, docteur en histoire, professeur à l’Université du Tennessee et auteur d’un livre sur l’histoire de l’électricité.

joseph-wilson-swan-electricite-costa-rica-decouverte

Sir Joseph Wilson Swan

Le cas de Lyon semble avoir été un piège passager des ingénieurs français Lacassagne et Thiers. Newcastle, Angleterre, fait également une percée timide : Sir Joseph Wilson Swan a installé une lampe en 1879. Mais, juste une lampe ? Pas suffisant pour être considéré comme “l’arrivée de l’électricité”. Cleveland annonce qu’il allume son parc central en 1879. Ah, mais seulement le parc. Wabash, il est vrai, éclaira le 31 Mars 1880 toutes le village avec quatre projecteurs géants placés sur le bâtiment municipal, mais c’était un petit village de 320 habitants, dit Freeberg.

Londres, avec le Viaduc Holborn, le 13 décembre 1878, est un candidat important sur le podium des premiers à s’éclairer à l’électricité. Aussi Kimberly, en Afrique du Sud, qui a documenté son illumination le 1er septembre 1882. Trois jours plus tard, l’usine de Pearl Street à New York a été inaugurée. Et des exemples comme cela, il’y en a beaucoup partout dans le monde qui échappe à cet article, donc faire une liste définitive est complexe.

Et Paris ? Eh bien, la capitale française ont été illuminées temporairement deux rues pour l’Exposition Universelle de 1878 et, nécessairement, pour l’Exposition Internationale de 1881. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle “la ville lumière” après tout !

En Amérique latine, les ticos n’ont pas non plus gagné. Santiago du Chili et la ville de Campos, à Rio de Janeiro, au Brésil, ont déclenché leur éclairage électrique public en 1883.

Pas réflexions au sujet de « San José, la troisième ville au monde à avoir l’électricité ? (part 2) »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES