• 14Nov 11

Parc national du volcan Arenal

VOLCAN ARENAL


Le parc national du volcan Arenal se situe dans la région nord-ouest du Costa Rica, entre les contreforts de la Cordillère de Tilarán et les plaines de San Carlos.

La particularité de ce parc est l’impressionnant et majestueux volcan Arenal : un cône presque parfait de 1.633 m d’altitude et dont les éruptions régulières offrent un des paysages naturels les plus extraordinaires et impressionnants du Costa Rica. L’Arenal est un jeune stratovolcan et sa première éruption date d’il y a 7 000 ans ce qui fait de lui le volcan le plus jeune du Costa Rica. Outre les coulées de lave le volcan produit régulièrement des nuées ardentes. Avant juillet 1968, l’Arenal était considéré comme un volcan éteint. Le 29 juillet 68 ce sont 3 cratères (A, B, et C) qui s’ouvrirent lors d’une explosion et provoqua une coulée pyroclastique de forte intensité, qui dévasta la zone sur 12 km à la ronde et tua 87 personnes. Puis, ce sont des périodes d’activité intense suivies d’activité plus basse qui en on fait une attraction touristique.
Depuis décembre 2010, l’Arenal est entré en phase de repos mais conserve une activité volcanique. Les effusions de lave ont cessées mais des nuées ardentes continuent de démontrer cette activité ainsi que les émissions de gaz et les experts sont loin de penser que le volcan se rendort contrairement à ce que l’on lit ici et là.  Les volcanologues et l’OVSICORI (observatoire vulcanologique et sismologique du Costa Rica) mettent d’ailleurs toujours en garde quant au risque volcanique toujours élevé suivant les mesures des pluies acides, les prélèvements et le suivi sismique. Pour des informations scientifiques, vérifiées et officielles : Observatoire vulcanologique et sismologique du Costa Rica.

LA FLORE


Le parc possède une flore et une faune très diverse : la forêt tropicale humide de transition, la forêt tropicale montagneuse, la forêt tropicale de montagne inférieure de transition, la prémontane de transition qui couvrent environ 47% de la superficie. On y trouvera entre autre : la goyave de brousse, la ceiba ou fromager, les ficus, le guarumo ou cecropia obtusifolia, le balsa, différentes espèces de palmiers, orchidées, des fougères et broméliacées y compris des espèces endémiquescomme le pitcaimia funkiae.

LA FAUNE


La faune qui peuple ces forêts est essentiellement  le tapir, le coati, le paresseux, les cerfs, et de nombreux reptiles comme le terciopelo ou  fer-de-lance, la lora ou chironius carinatus et le boa. Les ornithologues aiment particulièrement cette région car les oiseaux y sont très nombreux et variés (53% des espèces du pays) comme les perroquets, la Conure de Finsh ou la conur Aztèque, le Touit Costaricensis, les colibris, les quetzals, le Grand Tinamou, le Tinamou de Bonaparte, la Sarcelle à ailes bleues, l’Ortalide à tête grise, la Pénélope panachée, la Pénélope unicolore, la Frégate superbe, l’Onoré du Mexique, le Tantale d’Amérique, le milan de Cayenne, les éperviers, le Macagua rieur, l’Aramide Caranea…
Le lac, au pied du volcan, est un réservoir utilisé pour la production d’énergie hydroélectrique et agricole de la région.
L’activité touristique autour du volcan et du lac s’est développée depuis plusieurs années, et hormis l’observation du volcan, ce sont les sources d’eaux chaudes, le canyoning, le rafting, la randonnée qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. Quelques indications supplémentaires.

1 réflexion au sujet de « Parc national du volcan Arenal »

  • Denis| 1 Déc 2016 à 16:36

    trop beauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu



Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES