Parc national du Guanacaste
  • Anne

  • 16Nov 11

Parc national du Guanacaste

Le parc national du Guanacaste est situé au nord du pays dans la province du même nom. Il se compose de trois secteurs : le secteur Maritza, au pied du volcan Orosi, à 59 km de Libéria. Le secteur Pitilla, à 59 km au nord ouest de Libéria sur les pentes du Cerro Orosito et enfin, celui de Cacao, à 51 km au nord ouest de Liberia sur les pentes du volcan Cacao. 

C’est sur ce dernier que se trouvent les stations biologiques et les groupes scientifiques.

L’intérêt du Parc national du Guanacaste se passe en saison sèche principalement. Ces différents écosystèmes sont répartis entre les forêts tropicales humides, la forêt nuageuse et la forêt tropicale sèche. Les parties supérieures du parc sont dominées par les massifs des volcans Orosi et Cacao. Il est important de noter qu’entre la colline et le volcan Cacao Orosito, la naissance de rivières comme le Colorado qui, en conjonction avec d’autres cours d’eau, forment la rivière Tempisque principal abreuvoir du Guanacaste.

Véritable réservoir naturel, le Parc national du Guanacaste préserve le plus grand troupeau de pécaris (Tayassu pécari) de la Zone de conservation du Guanacaste. C’est ce corridor biologique qui permet la migration saisonnière d’un grand nombre d’espèces d’insectes, d’oiseaux et de mammifères qui descendent de Santa Rosa, durant la saison sèche vers les hauts plateaux du volcan Orosi et Cacao.

Le secteur Cacao du Parc national du Guanacaste

Terrain escarpé à travers les transitions de la forêt tropicale sèche, les basses terres et la forêt de nuages du volcan Cacao. Des sentiers traversent la forêt jusqu’au sommet. La station de la colline de Pedregal offre une vue panoramique sur la campagne au Costa Rica.

Le secteur Pitrilla

L’une des zones les moins explorées, 2 sentiers serpentent à travers la forêt tropicale humide. Des vues magnifiques sur le lac Nicaragua.

L’observation des oiseaux y est aisée.

Le secteur Maritza

Cette section du parc sert de protection au cours supérieur de la rivière. Les études scientifiques sont principalement effectués sur les insectes de la zone. L’archéologie est ici à l’honneur car des centaines de pétroglyphes (gravures rupestres) précolombiennes sont observables ici.

La flore

De par sa dimension, sa position géographique et son climat aux deux influences Caraïbe et Pacifique, la forêt sur ​​les pentes des volcans Orosi et Cacao est composée d’épiphytes comme les broméliacées et les orchidées mais également grand nombre de fougères, Araceae et de mousses.

Au total : environ 3000 espèces de plantes. Les espèces d’arbres dominantes sont l’arbre de Tule, le Tempisque, le chêne-liège, le merisier et fruits d’or.

La faune

La faune du parc est variée. A ce jour, ont été répertoriée environ 140 espèces de mammifères, plus de 300 oiseaux, 100 amphibiens et de reptiles et plus de 10.000 espèces d’insectes. Les animaux les plus communs sont les singes, les tatous, le puma et les faucons noirs.

Pas de commentaire au sujet de « Parc national du Guanacaste »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE