• Anne

  • 22Mar 09

Isla del Coco en danger…

Une étude de biologistes associée à l’observation des plongeurs loisir montre une diminution du nombre d’individus de certaines espèces de l’Isla del Coco. En 15 ans, ce phénomène s’est accru et le nombre de requins, raies et baleines est passé d’un rapport de 5 à 3.
En cause : la pêche illégale de plus en plus sanctionnée et le phénomène del Niño qui a provoqué une nette augmentation de la température de l’eau.

Parmi les espèces étudiées les requins, les raies, les baleines, les tortues, le poulpes, les maquereaux, les homards et les barracudas. Les requins sont les plus touchés et la population des marteaux et en diminution dans ce sanctuaire et cela se traduit par une absence complète durant certaines périodes de l’année. Les baleines à bosses n’y sont visibles que de juin à septembre alors qu’il était facile de les voir de mars à octobre. Les raies tâchetées ont également subies une nette diminution.

Sanctuaire marin par excellence, protégeons l'Isla del Coco.Les recherches ont été menées de 1991 à 2008 en collaboration avec les équipes des tours organisateurs des plongées touristiques de l’Isla del Coco. Bel exemple du tourisme au service de la science et de la protection de l’environnement. Les données observées sur une période prolongée permettra de mieux comprendre le comportement des espèces, et savoir en particulier si ce sont des résidents de l’île ou seulement des migrateurs.

Toutefois, depuis 3 ans, la température moyenne de l’eau à baissé et cela favorise l’apparition de nouvelles espèces comme le requin tigre qui s’observe aujourd’hui presque quotidiennement tandis qu’il n’était présent que 2 à 3 jours dans l’année auparavant.

Toutes ces données permettront d’améliorer les stratégies de recherche et de protection, et nous souhaitons que cet espace protégé qui reste l’un des plus riches en biodiversité du monde conservera sa beauté et son exceptionnelle richesse. Il est vrai qu’un plongeur qui n’a jamais vu Coco trouvera encore aujourd’hui l’endroit magique et seuls les habitués peuvent dire que le nombre d’individus a baissé.

Pour plus de détails visitez : http://www.cocosisland.org/

Pas réflexions au sujet de « Isla del Coco en danger… »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES