• Anne

  • 30Nov 11

Parc national de l’Isla del Coco

ISLA DEL COCO


Le parc National de l’Isla del Coco se situe à 532 km au sud-ouest du pays. Cette île fait partie de la chaîne volcanique des Cocos qui s’étend jusqu’aux îles Galapagos. Le commandant Cousteau avait dit de Coco : c’est la plus belle île du monde !”.

HISTOIRE


L’île a été découverte en 1526 par le navigateur Joan Cabezas. Surnommée elle apparut pour  la première fois sur une carte de Nicolas Desliens sous le nom de « Ysle de Coques » en 1541. Par la suite, on a pu trouver l’île sur plusieurs cartes et ouvrages. Pendant longtemps l’île fut un véritable coffre fort pour les pirates. L’eau potable et le bois était également un attrait supplémentaire pour les pilleurs des mers. C’est l’île Coco qui servit à Robert Louis Stevenson pour écrire son livre l’île aux trésors en 1881, qui inspira Michael Crichton dans Jurassic Parc.
Plus tard, ce sont les chasseurs de trésor qui furent les principaux visiteurs de l’île et ce jusqu’en 1997 date à laquelle l’île fut classée par l’Unesco Patrimoine Mondial de l’Humanité et les fouilles interdites par le gouvernement Costaricien.L’île est considérée comme un laboratoire naturel pour étudier l’évolution des espèces. La topographie de l’île est très accidentée, ce qui a conduit à la formation de nombreuses cascades, dont certaines offre un spectacle exceptionnel. Son climat est similaire à celui des Galapagos (équateur) plus au sud et de Coiba (Panama). Cependant c’est la seule île du Pacifique oriental à posséder une forêt tropicale humide et la biodiversité associée.

La côte très sinueuse, des falaises de 55 m de haut, un grand nombre de grottes, une mer turquoise et d’une transparence extraordinaire en font un haut lieu pour les plongeurs du monde entier. 24 km2, au milieu du Pacifique où seuls les animaux ont le droit d’y dormir est le point d’arrivée après 36 heures de bateau. Cette île déserte culmine à 650 m au dessus de l’eau.

BIODIVERSITE


C’est pas moins de 235 espèces végétales dont 70 endémiques, 362 d’insectes dont 64 endémiques et 2 reptiles endémiques : le lézard et la salamandre, trois araignées, 85 oiseaux qui constitue la faune terrestre de l’île. Côté mer 57 espèces de crustacés, 118 mollusques marins, plus de 200 poissons et 18 espèces de coraux. Ses eaux foisonnent requins à pointe blanche, de requins marteaux géants, de thons, de poissons perroquets. Les plongeurs estime que l’île Cocos est le meilleur endroit au monde pour l’observation des grandes espèces marines.

Parmi les espèces les plus distinctives de l’île on trouve le Copey, le bois de fer et des palmiers endémiques. Les fougères arborescentes, les broméliacées, les rivières, les ruisseaux et les cascades, les vallées, les falaises et la myriade d’îles fréquentées par des oiseaux de mer et lieu de nidification pour les goélands forment un véritable sanctuaire.

Les voyageurs désireux de se rendre à l’île Coco doivent s’y prendre très à l’avance. En effet, l’accès au parc national est contingenté et seules 2 organisations sont autorisées à emmener les touristes. Principalement ce sont les plongeurs qui se rendront là-bas mais les randonneurs, ornithologues sont les bienvenus. Il faut compter minimum 8 jours pour faire l’aller retour.

Pas réflexions au sujet de « Parc national de l’Isla del Coco »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES