felins-jaguar-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 17Août 18

Les 6 félins du Costa Rica (partie 1)

De nombreux touristes ont entendu parler de l’observation des oiseaux de renommée mondiale au Costa Rica, mais il y a aussi un autre type d’animal qui mérite votre attention : les félins.

Le Costa Rica abrite en réalité six espèces sauvages différentes de félins : Ocelot, Margay, Jaguar, Puma, Jaguarundi et Oncilla. Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur les félins à connaître lors de la planification de vos prochaines vacances d’aventure au Costa Rica !

Aujourd’hui, parlons des 3 premiers félins cités précédemment.

Ocelot

L’ocelot (Leopardus pardalis) se trouve principalement dans les forêts au Costa Rica. Étant relativement grand pour un félin, l’animal tacheté est seulement surpassé par la taille par le Jaguar et le Puma.

felins-ocelot-costa-rica-decouverte

Il est muni de grandes pattes qui lui ont donné le nom espagnol mano gordo (grosse main). Ces “grosses mains” permettent au chat de grimper rapidement aux arbres et de traverser des cours d’eau avec facilité. La couleur de base de son pelage peut être de grisâtre à cannelle, avec des taches noires qui forment des stries sur le cou ou des taches allongées sur le corps. Sa queue est marquée de bandes incomplètes. Chaque individu a des motifs sur sa fourrure uniques. 

Dans le passé, les ocelots ont été dévastés par les commerçants de fourrures. Dans les années 80, plus de 130 000 peaux ont été envoyées aux États-Unis seulement. Il est illégal d’importer des fourrures tachetées aujourd’hui, mais il fait maintenant face à la destruction de l’habitat, comme la plupart des félins du Costa Rica.

L’ocelot chasse des petits rongeurs, des iguanes et des pécaris principalement. Ce félin est très secret et n’est difficile à observer. Ces beaux félins sont nocturnes et dorment dans les arbres pendant la journée. Fixez vos yeux sur les arbres et vous pouvez en voir un ! (En demandant à toute la famille de croiser les doigts tout le long du voyage !)

Margay

Un félin beaucoup plus petit est le margay (Leopardus wiedii). Un peu plus grand qu’un chat domestique, le margay ressemble beaucoup à l’ocelot. Le margay et l’ocelot sont différents des autres félins néotropicaux en ce sens que les poils à l’arrière de la tête et de la nuque sont inclinés vers l’avant. Ces deux félins ont des taches ouvertes délimitées en noir, mais sur les côtés de l’ocelot, ces taches forment des bandes. 

felins-margay-costa-rica-decouverte

Parfois, vous pourrez tomber sur un margay noir. Cependant, contrairement à son grand cousin, le margay est strictement arboricole et peut passer toute sa vie dans les arbres chassant les singes et autres mammifères arboricoles. Le margay aime les forêts épaisses jusqu’à 3 000 mètres d’altitude. Les Margays sont également à l’aise sur le sol et peuvent sauter jusqu’à 3 mètres de haut – un outil utile pour attraper des proies. 

Il a été récemment découvert que le margay utilise une technique de chasse inhabituelle consistant à imiter les vocalisations de ses proies. Ils se nourrissent de singes, de rongeurs, de lézards et d’insectes. Parfois, ils vont même attaquer les poulaillers. 

De même que tous les félins cités, l’espèce est menacée par la déforestation. Les margays ne survivent pas bien dans les zones perturbées qui montrent des signes de perte d’habitat. Repérer un groupe de singes se nourrir tôt le matin est certainement la meilleure stratégie pour repérer un margay. Du côté de la forêt autour du volcan Arenal, vous augmenterez vos chances d’observer ce petit félin.

Le roi des félins au Costa Rica : le Jaguar

Du mot amérindien «yaguar», qui signifie «tueur en bataille», les jaguars sont les seules espèces de Panthera que l’on trouve dans les Amériques. Le Jaguar est le seul «gros chat» du Costa Rica. Il peut atteindre plus de 2 mètres de long et peser jusqu’à 115 kilos.

felins-jaguar-1-costa-rica-decouverte

Ils sont une espèce très menacée en raison de la perte d’habitat et de la chasse illégale. Le Jaguar se trouve principalement dans les réserves et les parcs nationaux où ils sont plus protégés. Le territoire des femelles jaguars varie de 1000 à 3700 hectares et les mâles peuvent avoir besoin d’environ 40.000 hectares. Les chances de voir un jaguar masculin sont très minces. 

Au Costa Rica, les proies communes comprennent les iguanes verts, les paresseux, les pécaris, les tortues de mer, les tapirs, les agoutis, les cerfs, les boas constrictors et les singes. Ce prédateur est redoutable pour ses proies : il traque sa proie pendant plusieurs heures, puis au moment opportun, il jaillit en saisissant la tête de sa proie afin de lui briser le nuque.

Vous pouvez garder les yeux ouverts pour l’observer, mais vous ne sauriez probablement jamais si vous êtes passés ou non à côté de l’un d’eux. Il sait se faire discret !

Nous reviendrons très prochainement sur les 3 autres félins présents au Costa Rica : le Puma, le Jaguarundi et le Oncilla.

Pas de commentaire au sujet de « Les 6 félins du Costa Rica (partie 1) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE