• Anne

  • 26Juil 12

Sierpe, le paradis perdu…

SIERPE : ENTRE ESTUAIRE ET MANGROVE


30 km de l’océan Pacifique le long du Rio Sierpe, la petite ville de Sierpe est se trouve à environ 15 km au sud de Palmar Sur et à quelques km de la panaméricaine.
La meilleure manière d’y arriver est d’attraper un vol intérieur jusqu’à Palmar Sur, puis de prendre un taxi à moins que vous n’ayez votre propre véhicule auquel cas à 1 heure à peine de Dominical le détour en vaut la chandelle.
Située dans la luxuriante et magnifique vallée du Diquis, Sierpe est un port fluvial clé, fréquemment utilisé par les voyageurs qui souhaitent explorer la très sauvage péninsule d’Osa. Utilisé par les compagnies de transport fluvial comme point de départ d’excursions en bateau pour découvrir cette belle région du pays, Sierpe est également le point d’arrivée et de départ à destination de Drake Bay et du parc national Corcovado.
Ville importante d’un point de vue de la conservation, Sierpe est situé sur la plus grande réserve de mangrove d’Amérique latine et l’une des plus variée du monde.

MANGROVES : PATRIMOINE MONDIALE DE L’HUMANITE


8 espèces de mangroves dont la rouge, la noire et la grise y sont recensées et la zone a été déclarée patrimoine de l’humanité. C’est l’habitat idéal de nombreux animaux comme les reptiles y compris les tortues, les spatules roses, les crocodiles, les singes, les hérons, les martins-pêcheurs, les caïmans et les grenouilles. Ces zones humides sont encore peu explorées.
Outre la réserve de mangrove, Sierpe offre aux voyageurs un des meilleurs spot de pêche au Costa Rica et ce durant toute l’année. On trouve tout le matériel nécessaire dans les magasins de la ville qui louent également l’équipement. Sierpe est également le point de départ pour l’Isla del Caño où les amateurs de plongées et de snorkeling seront comblés.
Le patrimoine culturel et archéologique de Sierpe est essentiellement lié aux sphères trouvées en grand nombre dans la zone. Ces sculptures sont une énigme pour les archéologues et les hypothèses quant à leur significations sont nombreuses.
Ce coin reculé du Costa Rica, où les voyageurs ne font que passer, est pourtant d’une richesse extraordinaire ! Prenez le temps, restez 2 ou 3 jours dans ce coin de paradis et vous vivrez une expérience où la faune sera au rendez-vous.
Une excursion en bateau pour finir par un coucher de soleil sur la plage déserte d’Acapulco (pas celle du Mexique) et vous aurez le sentiment d’être au bout du monde !

Pas réflexions au sujet de « Sierpe, le paradis perdu… »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES