• Arnaud

  • 27Juil 16

Série Famille – 2ème épisode – Arenal

Le volcan Arenal est un incontournable ! Et après avoir passé un moment entre lagunes et Caraïbes à Tortuguero, après avoir pris une lancha pour récupérer votre 4×4, vous prendrez la route pour l’un des volcans les plus ressemblant à ceux que les enfants dessinent.

Dans ces séries dédiées à aborder d’une autre manière nos circuits nous voyagerons ensemble d’étape en étape. En s’attardant le temps d’un article sur chacune des étapes, nous vous donnerons un aperçu de ce que vous pourrez vivre comme expérience au Costa Rica. Pour les connaisseurs de ce magnifique pays, ce sera une piqure de rappel.

Histoire de l’Arenal

Actif depuis plus de 7000 ans, les scientifiques considèrent que le volcan Arenal a émis au moins 4 fois une éruption plinienne (qui émet des cendres très haut dans l’atmosphère à cause d’une pression très élevée). La zone est restée inexplorée jusqu’en 1937 et c’est en 1968 que la communauté scientifique considère le volcan comme éruptif.


Revenons sur la vie du volcan depuis 1968 :

  • 29 juillet 1968 : éteint depuis au moins 300 ans, l’Arenal se fait matinal ce jour d’été. À 7 heure 30 du matin, il explose, recouvrant de cendres et laves près de 15 kilomètres carrés aux alentours pendant plusieurs jours. 87 personnes et 3 villages (Tabacón, Pueblo Nuevo et San Luís) ont disparu pendant l’éruption.
  • Du 17 au 21 juin 1975 : séries d’avalanches de roches volcaniques détruisant la rivière Tabacón
  • Juin 1984 : nouvelle phase d’explosions volcaniques rejetant ses cendres jusqu’à 5 km d’altitude
  • Août 1993 : l’une des parois du volcan s’est effondrée pour laisser apparaitre un cratère en forme de V, à côté d’un autre plus en forme de U.
  • De mars 1996 à mai 1998 : flux de lave régulier avec quelques explosions de gaz
  • 5 mai 1998 : séries de plusieurs éruptions de plus ou moins forte intensité. Les autorités ont évacué 450 personnes et fermé plus routes d’accès au volcan pour mesure de sécurité. Aucun dégât majeur.
  • De 2000 à 2010 : l’activité du volcan oscille entre petites rejetées de gaz, des tremblements de terre plus ou moins forts (mais toujours surprenants), jusqu’à…
  • 2010 : en décembre, la communauté scientifique considère que l’activité du volcan a cessé. Ce qui n’empêche pas de voir des fumées de gaz et cendres s’échapper 😉

Les ponts suspendus à l’Arenal

L’une des meilleurs manière de découvrir le parc national de l’Arenal est très certainement les ponts suspendus. Accompagnés d’un guide, il a l’œil pour ne pas rater le passage d’un oiseau, la rangée de fourmis ou encore un singe silencieux.

Vous pourrez y voir notamment des mammifères tel que le singe capucin, l’agouti, le tapir, le paresseux ou encore le coati. Plus haut dans les airs, vous pourriez avoir la chance d’observer le quetzal, le ara (un des plus beaux perroquets qui existe) ainsi que geai ou le tangara (plus petits mais si mignons). Si vous les voyez tous en une journée, appelez-nous, on ira jouer au loto ensemble !

La densité de la nature dans la zone vous donnera l’impression (plus ou moins réelle) de pénétrer la forêt tout en s’octroyant des points de vue impossible d’avoir sans ces ponts.

Regardez la photo ci-dessous et dîtes-moi si ça vous fait envie !

< Série Famille – Tortuguero

Pas réflexions au sujet de « Série Famille – 2ème épisode – Arenal »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES