savegre-riviere-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 19Juil 17

Savegre comme une nouvelle Réserve de la Biosphère au Costa Rica inscrite à l’UNESCO

La réserve de la biosphère Savegre est une catégorie de conservation internationale qui prend en compte les personnes et la communauté comme une clé pour le développement durable de la “campagne” au sens large.

La nomination porte à quatre le nombre de réserves de biosphère au Costa Rica. Toutefois, Savegre est la première avec une composante marine côtière.

Les réserves de biosphère sont des lieux d’apprentissage pour le développement durable où se concilie la conservation de la biodiversité avec l’utilisation durable des ressources naturelles.

La Réserve de Biosphère Savegre

savegre-unesco-costa-rica-decouverteLe 14 juin 2017, le Conseil International de Coordination du programme de l’UNESCO sur l’Homme et la Biosphère (MAB, pour son sigle en anglais), réuni à Paris, a désigné la réserve Savegre, située sur la côte centrale du Pacifique, comme nouvelle réserve. Elle vient donc s’ajouter à la liste d’autres réserves de la biosphère de ce type dans le monde au nombre de 23.

Savegre, maintenant Réserve de la biosphère, faisant 312.914 hectares de superficie, a une immense biodiversité, car elle accueille 20% de la flore, 54% des mammifères et 59% des oiseaux du Costa Rica. Sa population humaine se compose de 50.000 habitants, principalement engagés dans l’agriculture, l’élevage et la pêche récréative. Ces dernières années, l’écotourisme et de l’aquaculture durable a pris son envol dans cette zone, devenant une importante source de développement socio-économique pour les locaux.

Le processus pour y parvenir

La réussite de cette désignation est le résultat des politiques nationales pour la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles et l’engagement du pays pour le développement durable. Il reconnaît également les efforts de conservation des différents acteurs, en particulier les habitants de la région et vise à maintenir la culture et l’identité des individus et des communautés sur place.

Cette nomination porte à quatre réserves de la biosphère présentes au Costa Rica. Cependant, c’est la première avec une composante marine côtière et où diverses institutions étatiques devront participer à une bonne gestion durable des ressources marines et de la pêche. Le processus d’accès à la désignation de Savegre comme réserve de biosphère est apparu comme une idée d’améliorer la gestion de la gestion des bassins fluviaux de Savegre. L’Association des Amis de la Nature dans le Centre et le Sud du Pacifique (ASANA), comme organisation favorisant la conservation et la connectivité entre les écosystèmes du Corredor Biológico Paso de la Danta avec le haut de la chaîne de montagnes de Talamanca, ainsi que des dirigeants locaux, a conduit le processus nécessaire pour parvenir à la désignation par l’UNESCO.

Engagements de l’État tico

plage-savegre-costa-rica-decouverteMaintenant se poursuit le processus de consultation avec les communautés, les producteurs et les agriculteurs, les groupes organisés, les conseils locaux des corridors biologiques et des conseils municipaux. En outre, la Défense des Habitants a fait en sorte qu’une déclaration la Réserve de Biosphère n’affecterait pas ou ne limiterait pas leur droit à l’utilisation des sols ou à l’utilisation des ressources naturelles marines et intérieures.

Avec la désignation comme réserve de la biosphère, Savegre est reconnue internationalement, mais sous la souveraineté de l’État de Costa Rica. Celui-ci doit veiller au respect et au maintien des caractéristiques exceptionnelles qui ont rendu possible la nomination en question.

Les réserves de biosphère sont des lieux d’apprentissage pour le développement durable où se concilie la conservation de la biodiversité avec l’utilisation durable des ressources naturelles. Chaque année, le Conseil International de Coordination du programme, composé de représentants des 24 États membres de l’UNESCO se réunit pour élargir le réseau à partir des demandes reçues. La catégorie de la réserve de la biosphère respecte et renforce l’identité culturelle des peuples et des communautés locales.

Le Programme sur l’homme et la Biosphère, créé par l’UNESCO au début des années 1970, est un programme scientifique intergouvernemental visant à améliorer les relations entre la planète et son environnement naturel. Le Réseau Mondial des Réserves comprend désormais 669 réserves réparties sur 120 pays.

Pas réflexions au sujet de « Savegre comme une nouvelle Réserve de la Biosphère au Costa Rica inscrite à l’UNESCO »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES