richesse-geologique-guanacaste-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 02Mar 21

Une app sur la richesse géologique de la péninsule de Santa Elena et de l’île de Bolaños

Une nouvelle application pour téléphones portables, destinée au tourisme national et étranger, permettra de connaître la richesse géologique de la péninsule de Santa Elena et de l’île de Bolaños, un lieu unique situé sur la côte Pacifique du nord-ouest du pays, dans le Guanacaste.

richesse-geologique-app-guanacaste-costa-rica-decouverte

Le smartphone comme encyclopédie de la richesse géologique

Cet outil consiste en un guide de deux circuits maritimes pour profiter du paysage et observer les formations géologiques de la région, ainsi que pour comprendre l’origine et la constitution du territoire que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Costa Rica.

L’application a été créée par le Centre de recherche en sciences géologiques (CICG) de l’Université du Costa Rica (UCR), avec la collaboration de l’aire de conservation de Guanacaste (ACG), du Système national des aires de conservation (Sinac).

Cette ressource vise à promouvoir le tourisme culturel dans la région en mettant en avant la richesse géologique de la région, dans le but que les communautés entourant la péninsule de Santa Elena, dans le canton de La Cruz, l’utilisent au profit de leur développement socio-économique.

Un lancement symbolique

Le lancement de l’application a eu lieu le 20 mars, date qui commémore la bataille de Santa Rosa en 1856. Cette année marque également le 50e anniversaire de la création du parc national de Santa Rosa, l’une des zones protégées de l’ACG.

Le directeur du Centre de recherche en sciences géologiques, Percy Denyer Chavarría, a expliqué que cette application est le résultat de nombreuses années de recherche scientifique dans cette région de la province de Guanacaste, par plusieurs spécialistes de l’UCR.

L’application mobile a un objectif récréatif, éducatif et touristique, qui nous fait découvrir l’histoire de la richesse géologique de la région, qui fait partie du riche patrimoine du Costa Rica.

La péninsule de Santa Elena est située dans l’ACG, déclarée site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Les touristes peuvent faire des promenades en bateau et, avec l’aide du guide numérique, ils peuvent déchiffrer les fascinants phénomènes géologiques cachés dans des endroits comme la baie de Junquillal, l’île El Muñeco, la cachette du dragon (“Escondite del Dragon”) et les îles Murciélago, entre autres.

Les routes pour l’observation de la richesse géologique du pays

Le circuit de Santa Elena : il est constitué de roches vieilles de plus de 100 millions d’années, qui proviennent du manteau terrestre et sont perchées et exposées à la surface de la terre.

Il existe également des roches sédimentaires, qui se sont déposées horizontalement à l’origine, et dont l’âge varie entre 60 et 20 millions d’années. Aujourd’hui, ils montrent des strates inclinées.

Une autre attraction de ce circuit est représentée par des dunes fossiles vieilles de 15 000 ans, qui s’érodent sur les pentes des îles Murciélago.

richesse-geologique-guanacaste-rocher-costa-rica-decouverte

La visite d’Isla Bolaños : représente un voyage à travers des roches d’origine sédimentaire, dont l’âge varie entre 50 et 30 millions d’années.

La plupart de ces roches ont été formées par l’action de grandes tempêtes survenues dans le passé géologique et peuvent être “lues” à travers leurs structures et leurs strates. Ils ressemblent à un livre que les géologues déchiffrent et interprètent. La richesse géologique locale mérite l’attention des géologues du monde entier.

Les roches calcaires de l’île de Muñecos se distinguent également dans ce circuit. Elles présentent des sculptures naturelles formées par l’action chimique de l’eau et l’effet des vagues.

Formation pour les communautés

L’UCR, à travers le Museo+UCR et le CICG, a développé avant le début de la pandémie un processus de formation dans les communautés côtières du nord de Guanacaste, afin de contribuer à la formation de facilitateurs de la route géologique avec des médias numériques.

Des personnes issues de différents secteurs ont participé à la formation, notamment des bateliers, des guides touristiques, des étudiants, des femmes leaders et des entrepreneurs locaux. Ces représentants des communautés s’approprient cet outil et la connaissance de la richesse géologique de la région. En outre, cela apportera une valeur ajoutée à la communauté en termes de tourisme, de développement et d’éducation.

M. Araya a indiqué qu’une présentation officielle de l’application et de son site web sera faite à la communauté et que des représentants des ministères de l’éducation, du tourisme et de la culture seront invités à y participer afin de promouvoir la richesse géologique de Santa Elena et de faire en sorte que cet outil technologique puisse être utilisé en classe.

Pas réflexions au sujet de « Une app sur la richesse géologique de la péninsule de Santa Elena et de l’île de Bolaños »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE