reserve-pacuare-cover-costa-rica-decouverte
  • 28Sep 21

Réserve Pacuare et le Costa Rica de nos rêves

La réserve Pacuare : du port de Moín à la frontière du Nicaragua, la côte caraïbe est baignée par de puissants fleuves qui prennent leur source dans la Cordillère de Talamanca et les volcans de la vallée centrale.

reserve-pacuare-costa-rica-decouverte

La réserve Pacuare : alternative à Tortuguero

Les vastes plaines et les fortes précipitations tout au long de l’année ont créé de grandes étendues de zones humides accessibles par bateau de Moín au Nicaragua. D’autre part, les plages des Caraïbes accueillent année après année l’une des plus grandes migrations de tortues luth et de tortues vertes au monde. 

Nous avons tous entendu parler de Tortuguero, un parc créé dans les années 70 dans le but de préserver les tortues et les zones de vie des Caraïbes, qui est devenu ces dernières années l’un des lieux les plus emblématiques du Costa Rica. C’est magnifique, je ne le nie pas. Quel que soit l’angle sous lequel on le regarde, il vaudra toujours la peine de commencer un voyage au Costa Rica par une visite de ce site naturel. 

Cependant, je ne vous cacherai pas que, pour ceux d’entre nous qui recherchons des expériences intimes et authentiques, Tortuguero peut être contrastant et même un peu décevant, surtout en haute saison. 

Pour ceux d’entre nous qui n’avons pas peur de laisser la piscine et le bar derrière nous pour vivre des expériences authentiques en contact étroit avec la nature, la réserve Pacuare est l’endroit à visiter. Située à 40 km au sud de Tortuguero (dans la même zone de vie), la réserve de Pacuare protège depuis 1989 l’embouchure du fleuve Pacuare, 2000 acres (810 hectares) de zones humides et 6 km de la plus importante plage de nidification de la tortue luth des Caraïbes d’Amérique centrale.  

Où loger

reserve-pacuare-casa-grande-costa-rica-decouverte

Mais il n’y a pas que des tortues. La réserve prend soin d’un étang naturel où l’impressionnant héron agami migre de différentes latitudes pour se reproduire entre mai et juillet. Une importante population de jaguars et leur relation avec leurs proies sont également surveillées ainsi que le comportement des 3 espèces de singes vivant dans la réserve (capucins, hurleurs et araignées). Il ne s’agit jamais d’une mise en scène touristique. Le visiteur est toujours invité à collaborer avec les chercheurs dans le processus de suivi des espèces. C’est un laboratoire à ciel ouvert où l’on manie de la science pure. 

Depuis quelques années, deux lodges ont été adaptés pour accueillir les voyageurs dans la réserve Pacuare : Casa Grande (ancienne maison du principal propriétaire de la réserve) et Casa Baula. 

Casa Grande est une bâtisse sur pilotis au style victorien caribéen qui surplombe la mer. Elle dispose d’une belle terrasse en bois où vous pourrez passer des heures tranquilles à observer les singes, écouter la mer et réfléchir à la vie. Il y a quatre chambres autour de cette terrasse et elles ont toutes une salle de bains privée. Le lodge est alimenté par des panneaux solaires. De ce fait, il y a internet mais pas d’électricité (seulement à l’intérieur de la chambre et de la salle de bain). Il n’y a pas d’eau chaude ni de ventilateurs mais les hauts plafonds permettent une bonne circulation de l’air et comme il y a des moustiquaires,  il est possible d’ouvrir les portes et les fenêtres en se laissant rafraîchir par la brise marine le soir. Le soir, la terrasse est éclairée par des bougies et c’est l’endroit idéal pour prendre l’apéro (on doit y apporter ses propres boissons, bien entendu).  L’autre logement est la Casa Baula, une petite maison avec 2 chambres, une salle de bains et un petit salon. C’est l’option parfaite pour les familles avec de enfants en bas âge. 

La réserve de Pacuare est avant tout un centre de recherche, c’est pourquoi le restaurant est une cantine (où l’on sert avec passion une cuisine délicieuse et copieuse), il n’y a ni piscine ni bar. Malgré cela, la réserve Pacuare est l’un des endroits qui ressemble le plus au Costa Rica de nos rêves.

reserve-pacuare-singe-capucin-costa-rica-decouverte
Vue depuis le lit…

Pas réflexions au sujet de « Réserve Pacuare et le Costa Rica de nos rêves »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE