• Anne

  • 21Oct 10

Reporters Sans Frontières : la France recule, le Costa Rica avance

Dans un précédent article, nous vous parlions déjà du classement de la France et du Costa Rica en matière de liberté de la presse selon le classement de Reporters Sans Frontières. Leur places respectives étaient alors, en 2009 43ème pour la France et 30ème pour le Costa Rica. Reporters Sans Frontières vient de publier son nouveau classement, la sanction est tombée : -1 pour la France et +1 pour le Costa Rica.

À ce rythme, l’hexagone rejoindra bientôt des pays comme le Salvador, Taïwan ou le Burkina Faso, pays loin d’avoir la côte en matière de liberté. Tandis que le Costa Rica, ce pays en voie de développement comme le mentionne encore certains, progresse, poco a poco.

Analyse du classement de Reporters Sans Frontières

Un paradoxe qui, si l’Europe n’agit pas, lui fera bientôt perdre son statut de leader en matière de liberté et de démocratie ! En effet, si les pays du nord qui se maintiennent en pole position n’étaient pas fidèles à leurs engagements démocratiques, la vieille Europe serait à la ramasse. La Belgique, la Littuanie, le Danemark, la Lettonie, le Portugal, la Slovénie, l’Italie, la Roumanie, la Bulgarie, la Macédoine, la Grèce, la Serbie et la France sont en perte de vitesse.

Dans le reste du monde, les améliorations se font attendre également.

En Afrique : le Rwanda, l’Ouganda, l’Ethiopie, l’Erythrée et le Soudan occupent la queue du classement. Toutefois, le Kenya, le Gabon, Madagascar regagnent des places qu’ils avaient perdues les années précédentes et la Namibie continue devant la France d’occuper un place de choix (21ème).

En Asie : la Corée du Nord (177e), la Chine (171e), le Viêt-Nam (165e) et le Laos (168e), se trouvent dans les quinze derniers pays du classement. L’Inde chute également de plus de 17 places ! Mais, là encore, certains tirent leur épingle du jeu et la Nouvelle-Zélande se place dans les dix premiers, le Japon (11e), l’Australie (18e) et Hong Kong (34e). Taïwan et la Corée du Sud ont regagné plusieurs places.

Au Maghreb et Moyen-Orient : Maroc (-8), Tunisie (-10), Yemen (-3), Syrie (-8), le Koweit (-27) ne favorisent pas les améliorations attendues dans la région. Heureusement, quelques bon élèves comme Israël (hors territoires), l’Irak, les territoires Palestiniens grignotent quelques places et se remettent ainsi de leur piètre résultat de 2009.

En Amérique centrale et du sud : Les voisins du Costa Rica ne suivent pas son exemple et le Panama perd 26 places, le Nicaragua 7 places. Les pays du sud comme le Pérou (-24), l’Argentine (-8), le Vénézuela (-9). A contrario, le Brésil, leader de la région, a su se ressaisir et gagne 13 places, le Salvador +28 places et la palme revient au Guatemala avec 29 places de mieux.

En Amérique du Nord : Les États-Unis ne bougent pas tandis que le Canada perd quelques places.

Il est essentiel que la liberté de la presse et la protection des sources journalistiques, principe fondamental d’une démocratie, soient respectées. De même, la liberté d’Internet, loin d’être évidente partout dans le monde, tend à se durcir dans certaines parties du monde. On connaissait déjà la Birmanie, la Corée du Nord, la Chine et l’Iran comme des pays filtrant et contrôlant Internet mais ce sont certains pays démocratiques comme l’Australie qu’il veulent désormais mettre en place un filtrage pour des sites classées “inappropriés“. Le ver est-il dans le fruit ?

Pas de commentaire au sujet de « Reporters Sans Frontières : la France recule, le Costa Rica avance »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE