parc-national-piedras-blancas-cascade-playa-cativo
  • Anne

  • 25Août 14

Parc National Piedras Blancas

Parmi les parcs nationaux du Costa Rica, Piedras Blancas reste un de ceux les moins visité car éloigné des circuits touristiques habituels. Cependant c’est très dommage car à notre avis, après Corcovado, il reste un des endroits du monde encore privilégiés et dont l’exubérance naturelle à elle seule mérite le voyage.

Laboratoire à ciel ouvert

parc-national-piedras-blancas-cascade-playa-cativo


Au bord du Golfo Dulce, dans le sud du pays, le parc est à l’origine, une section du Parc National de Corcovado connu comme le secteur Esquinas. Dans les années 1990, une grande partie de la zone était privée et particulièrement déboisée. Différents associations écologiques se sont alors mobilisées pour lever des fonds et demander au gouvernement de protéger parc en entier et surtout la partie de forêt tropicale humide de plaine. Cet habitat est le préféré du Jaguar.

Le parc est un véritable refuge de faune et de flore et une immense forêt à feuilles persistantes. Les sommets en dents de scies qui dominent le parc, les forêts qui couvrent les pentes abruptes sont traversés par 2 fleuves : Esquinas et Piedras Blancas avant de se jeter dans le Golfo Dulce. Un plateau fluvial de plus de 100 cours d’eau et des falaises côtières impressionnantes.Cet écosystème fait que Piedras Blancas est parsemé de nombreuses cascades et de côtes déchiquetées au panorama saisissant. Les 5 m d’eau qui arrosent annuellement le parc n’y sont pas étrangères !

La côte est jonchée de récifs coralliens idéal pour le snorkeling.

Toutes ces richesses en font un endroit privilégié pour les chercheurs et scientifiques qui continuent en permanence d’étudier Piedras Blancas car de nombreuses espèces n’y ont pas encore été identifiées. De plus certaines découvertes tentent à penser que des tribus indigènes ont vécu ici par le passé à l’époque pré-hispanique.

falaises-parc-national-piedras-blancas-golfo-dulceLe parc abrite un certain nombre d’arbres rares, aussi bien que toute la cinq espèce de félins : l’ocelot, le margay (chat-tigre), le jaguarondi (Eyra), le puma et le jaguar. Les visiteurs pourront y  découvrir plus facilement que les félins (nocturnes) les toucans,  les aras écarlates*, les kinkajous et d’innombrables coatis, ratons laveurs, le tamanoir (Myrmecophaga tridactyla), pécaris, tapirs. On y croise aussi très facilement le capucin, le singe araignée (atèle), le singe hurleur et singe écureuil (en danger d’extinction), le paresseux, le fourmilier et plus de 53 espèces de chauves-souris. Parmi les reptiles on y observe le redoutable fer-de-lance, les serpents corail, les boas constricteurs. De plus, on considère le parc comme un des sites de nidifications essentiel du pays pour un certain nombre d’oiseau et il est donc considéré comme l’une des meilleures zones d’observation ornithologique. L’un des plus emblématique du parc est certainement le Sarcoramphe roi.

* Projet scientifique de réintroduction du Ara Ecarlate avec le Zoo Ave qui réinsère des couples afin de relier les populations de Puerto Jimenez de l’autre côté du Golfo Dulce et du parc National de Carara plus au nord.

La flore la plus riche au monde

vue-aerienne-golfito-piedras-blancas


La flore, parmi le plus riche de la planète, englobe plusieurs milliers d’espèce de plantes et des centaines d’arbres très semblable au Parc national Corcovado.

La faune est composée par environ 140 espèces de mammifères, 350 espèces d’oiseaux, plus de 100 amphibiens et reptiles et plusieurs milliers d’insectes.
On accède au parc Piedras Blancas par la petite ville de La Gamba, à l’est du parc, à une trentaine de km de Golfito, au bord du Golfo Dulce.
La saison sèche s’étend ici de mars à avril tandis-que la saison humide de mai à février.
Alors n’hésitez plus et venez découvrir les quelques écolodges au cœur de ce paradis méconnu.

 

2 réflexions au sujet de « Parc National Piedras Blancas »

  • Jouve Lily| 7 Jan 2017 à 15:07

    Bonjour,
    Nous sommes tres intéressés à découvrir le type de milieux à Piedras Blancas figurant sur la deuxieme photo : celle avec les pterocarpus dans le marécage. Où la photo a t elle prise exactement, organisez des visites dans ces lieux?
    Cordialement


    • Anne| 9 Jan 2017 à 22:35

      Bonjour
      La photo nous a été donné par un hôtel de la zone du Golfo Dulce. Nous venons de leur demander l’endroit exact. Nous savons juste que c’est dans le parc Piedras Blancas. Il faut qu’ils demande à la personne qui a pris cette photo. Toutefois, ils m’ont confirmé que c’était dans ce parc.
      Nous proposons effectivement des séjours nature dans cette zone et serions ravis de vous faire une proposition.
      Si vous le souhaitez envoyez-nous une demande à l’adresse suivante : agence@costarica-decouverte.com
      Dans l’attente de vous lire

      Cordialement



Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES