rafting-pacuare-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 05Juil 17

Le Pacuare, le fleuve pour le rafting (part 1)

Le fleuve Pacuare est considéré comme le 5ème meilleur cours d’eau pour le rafting au monde. Le Costa Rica est un paradis. Nous le savons, mais nous l’oublions parfois. En plus de sa beauté naturelle, le pays est aussi la capitale du tourisme d’aventure. Aujourd’hui, nous vous invitons à supprimer toute crainte et doute que vous aurez sur la navigation sur l’eau tumultueuse du Pacuare !

Rafting sur le Rio Pacuare

pacuare-rafting-costa-rica-decouverteSaviez-vous que ce fleuve est l’une des cinq premiers cours d’eau au monde pour le rafting en eau vive? Les émotions générées par le flux du Pacuare ne trouve sa comparaison nulle part ailleurs. Il est aussi l’un des plus beau. Il est temps pour vous de connaitre ses eaux…

Cependant, pour profiter au mieux du fleuve et de la forêt, vous aurez besoin de la vigilance et de l’expérience d’un guide bien informé. Rios Tropicales ainsi que le Pacuare Lodge proposent des descentes de cet merveilleux cours d’eau. Le Pacuare se jette dans l’Atlantique. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici trois infos sur le Pacuare :

  • La Réserva Forestal Rio Pacuare protège les forêts typiques de l’Atlantique
  • La Reserva est la maison ancestrale de communautés autochtones du Costa Rica
  • Dans la région il y a des animaux comme les tapirs, les pumas, ocelots, margays, ocelots, tayras, pécari, en plus des paresseux, des singes capucins et des fameux coatis.

Fleuve, nature et découvertes

poisson-bobo-pacuare-costa-rica-decouverteL’aventure vécue sera naturelle et en harmonie avec son environnement, qui au milieu de la jungle combinera plaisir et adrénaline avec une connexion magique avec le vert environnant. De plus, vous dormirez au milieu de la jungle au bord du fleuve.

Est recherchée avec cette nature une certaine intimité, sans distraction ou ni connexion à la ville. Vous serez immergé dans un espace unique. De plus, l’expérience sera imbibée d’une culture de développement durable, du respect de l’environnement et d’élimination des déchets.

Tout ce qui entre par le cours d’eau ou dans le lodge, la nourriture ou des débris, tout doit sortir avec le raft. L’idée est de laisser une empreinte zéro sur la rivière et ainsi la protéger. Les deux entreprises offrant cette expérience mentionnées plus haut ont des centaines d’hectares de forêt protégée, ont planté plus de 28 mille arbres afin d’atténuer l’empreinte et de soutenir la recherche pour la conservation des poissons bobo.

Restez connecté et d’ici quelques jours, nous continuerons notre découverte du fleuve Pacuare et ce qu’il offre.

Pas de commentaire au sujet de « Le Pacuare, le fleuve pour le rafting (part 1) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE