cascade-pacuare-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 09Juil 17

Le Pacuare, le fleuve pour le rafting (part 2)

Dans le précédent article, nous commencions à voir ensemble ce qui fait la réputation du fleuve Pacuare ! Vous en voulez plus ? C’est parti… En plus de rafting, vous pourrez faire du kayak de mer, des excursions en canoé, de la randonnée, du vélo, des excursions en famille, visites de la faune pour découvrir la flore et la faune de la réserve Pacuare.

Dormir sur les rives du fleuve Pacuare

oiseau-pacuare-costa-rica-decouverteMais il existe une expérience au Pacuare encore plus intense, pleine et agréable. Vous pouvez passer une nuit ou plusieurs sur place afin de dormir avec le bruit de la rivière (tellement apaisant et reposant…), des félins restant à distance et le concert de la jungle Atlantique du Costa Rica. Rien de tel !

Vous pourrez y arpenter plus de 60 kilomètres de sentiers, des cascades et des ruisseaux et plus encore. De là, vous pourrez profiter d’autres activités telles que l’équitation, du canopy (tyroliennes), de la descente en rappel, et évidemment de la détente ! Profitez du contact avec la nature. Pour les lodges, l’hôtel produit sa propre électricité. Ils font du recyclage des déchets et un compost des déchets organiques. Vous n’aurez pas d’Internet ni signal téléphone. Ainsi, le contact avec la nature est direct, sans aucune distraction. Les gens parlent entre eux et des amitiés se nouent.

Bien que les eaux montent un peu à la saison des pluies (de septembre à novembre), c’est le meilleur moment pour faire du rafting. En plus de pouvoir profiter de rapides de niveau 3 et 4, vous aurez aussi des accalmies pour absorber les paysages, les cascades, les oiseaux et des énergies que libèrent la jungle du Pacuare.

Le nécessaire pour le rafting

papillon-pacuare-costa-rica-decouverteLe rafting étant une activité relativement à risque, il est important de se préparer au mieux avant de donner votre premier coup de pagaie :

  • Le principal : attitude et esprit d’aventure. Surtout !
  • Toujours naviguer avec une formation, un guide certifié avec des connaissances techniques sur le rafting et la façon de gérer toutes les situations possibles une fois dans la descente.
  • Port d’un casque, gilet de sauvetage, de chaussures faites pour l’eau

Vraiment, la descente du Pacuare est une expérience unique au Costa Rica. Si vous avez des doutes, arrêtez d’en avoir et faites votre demande de voyage. On se fera un plaisir de vous organiser tout ça afin que vous n’ayez qu’à vous soucier d’apprécier les sensations !

Pas réflexions au sujet de « Le Pacuare, le fleuve pour le rafting (part 2) »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES