• Maelle

  • 08Mai 12

Nos amies les fourmis ….

Il y a probablement plus de 1000 espèces de fourmis au Costa Rica. Apparues il y a plus de 100 millions d’année, les fourmis habitent généralement dans des zones ombragées, un peu humides et envahissent fréquemment nos maisons (et là l’expérience parle !!). Certains groupes de fourmis font leur nid dans le sol et recherchent activement leur aliment à la superficie, d’autres sous des tas de feuilles ou autres monticules de déchets. Il existe aussi des fourmis arboricoles qui construisent leur nid sur des végétaux à l’aide de brindilles et de déchets organiques ou bien encore à l’intérieur de troncs de plantes vivantes. Certaines développent d’ailleurs des associations avec des espèces végétales spécifiques et les aident à se protéger ou à se développer.

Au Costa Rica, vous pourrez observer notamment les fourmi Atta, «fourmis champignonnistes » ou encore « fourmis parasol », « fourmis surfeuses », les fameuses « coupeuses de feuilles ». Elles se caractérisent par de puissantes et tranchantes mandibules capables de trancher  les feuilles les plus coriaces et épaisses de certaines plantes. Durant votre voyage au Costa Rica, il sera fréquent de les rencontrer au milieu des sentiers des parc nationaux, transportant leur butin au dessus d’elles, d’où leur surnom de fourmi parasol. En fait, les fourmis parasols ne se nourrissent pas des feuilles, brindilles et fleurs qu’elles récoltent . Toute la matière végétale récoltée n’est en fait que le  support organique nécessaire à la croissance du champignon dont elles se nourrissent. Les fourmis Atta utilisent pour cultiver celui-ci diverses variétés d’arbres, de fleurs et de plantes. Elles sont très sélectives et n’acceptent pas tous les végétaux. Elles peuvent même défolier entièrement un arbre  en moins de 2 jours ! Elles sont responsables de 10 à 15% du nettoyage des forêts tropicales. Ces feuilles découpées en morceaux sont transportées dans la fourmilière où elles sont découpées en morceaux plus petits, qui serviront de support aux cultures d’un champignon, dont le mycélium est leur nourriture favorite.

Dans notre beau pays, nous trouvons aussi les très connues fourmis balles, en raison de leur piqure trèèèèèès douloureuse.Très connue en Amérique Centrale et du Sud, ces fourmis y sont craintes et respectées. Essentiellement insectivores elles se nourrissent aussi de sève, de plantes et de nectar. Leur nid se situe généralement à la base du tronc d’un gros arbre ou entre les racines, c’est pourquoi en excursion les guides naturalistes recommandent de ne jamais toucher les troncs des arbres ou autres végétaux . Cette douleur est la plus forte d’après l’échelle de la douleur de Schmidt.

Les fourmis sont essentielles dans l’équilibre écologique de la planète  : elles nettoient le solde déchets végétaux et des restes d’animaux (nécrophages), protègent certaines espèces de maladies en échange de nourriture que lui procurent ces espèces, aident à la dispersion et à la germination des graines de toute sorte, participent au contrôle d’insectes nuisibles, favorise la croissance de certaines espèces. De nombreux secteurs s’intéressent aux fourmis. Dans l’agriculture on l’utilise pour assouplir les sols. Le secteur pharmaceutique s’intéresse aux substances synthétisées par les fourmis. Celles-ci sont sont étudiées en tant qu’individu mais aussi société par des scientifiques qui travaillent sur l’auto-organisation : elles représentent l’acharnement au travail, la coopération. Elles fascinent de nombreux penseurs et écrivains depuis La Cigale et la Fourmi de Jean de La Fontaine ( mars 1668) ou encore Les fourmis, la fameuse saga de Bernard Weber. On l’utilise comme objet publicitaire : par exemple le Crédit Agricole a fait appel à la fourmi rentrant son grain pour l’hiver sur des affiches publicitaires dans les années 80. Volkswagen grand constructeur automobile utilise la fourmi dans les années 1987 pour promouvoir la Polo. Elle est présente aussi au Cinéma, Microcosmos (film de Marie Perennou et Claude Nuridsany sorti en 2009). Les fourmis sont aussi un plat particulièrement apprécié pour ses qualités nutritives par certaines tribus aborigènes d’Australie et par certaines culture asiatiques ! Bref fourmi tu es fourmidable 🙂

Donc pour les plus audacieux Costa Rica Découverte vous souhaite un bon appétit !

Pas réflexions au sujet de « Nos amies les fourmis …. »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES