monument-national-1-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 25Juin 18

Monument National du Costa Rica

Le Monument National du Costa Rica est une sculpture dessinée par le français Louis-Robert Carrier-Belleuse, situé dans le parc national de San José, capitale du Costa Rica.

Histoire de ce Monument National

Cette œuvre est considérée comme le monument le plus important au Costa Rica puisqu’il représente le triomphe des nations d’Amérique centrale contre les envahisseurs étrangers appelés flibustiers, qui, sous le commandement américain William Walker, ont tenté de conquérir l’Amérique centrale entre 1855-1857.

La défense de l’Indépendance et de la souveraineté du Costa Rica, dirigée par le président Juan Rafael Mora Porras, est connue au Costa Rica comme la Campagne Nationale de 1856-1857, un fait historique considéré comme déterminant pour la formation de l’identité nationale du Costa Rica.

monument-national-juan-rafael-mora-porras-costa-rica-decouverteJuan Rafael Mora Porras

Surnommé Don Juanito, il fut président du Costa Rica de 1849 à 1959 (2 mandats). Il est donc connu comme le meneur ayant permis au Costa Rica, et plus largement à l’Amérique centrale de lutter contre les flibustiers.

Il fut abattu à Los Jobos le 30 septembre 1860 avec le général Ignacio Arancibia (un Chilien qui était parti jusqu’en Californie pendant la ruée vers l’or, mais qui était resté au Costa Rica, basé à Esparza et qui s’était distingué dans la guerre contre les flibustiers).

C’est précisément grâce à cette campagne que l’Assemblée législative du Costa Rica l’a déclaré «héros national et libérateur» le 16 septembre 2010. Il est l’une des personnalités les plus reconnues et les plus importantes de l’Histoire du Costa Rica. 

Description du Monument National

Le monument national, sculpture en bronze sur socle, où l’on voit cinq figures féminines portant des armes, dont l’une est tombée, représentant les soldats tués dans le combat, tandis que l’autre, représentant William Walker, s’enfuit.

monument-national-costa-rica-decouverte

La plus grande figure, debout au centre de l’ensemble avec un bonnet phrygien, symbole de la liberté, et arborant le drapeau national, représente le Costa Rica, qui soutient le Nicaragua, avec l’épée brisée, tout en indiquant le chemin et harangue les autres républiques, le Guatemala (avec la hache), le Salvador (avec l’épée) et le Honduras (arc et flèches) pour combattre les envahisseurs.

Le monument est sur un piédestal dans lequel il y a quatre bas-reliefs qui représentent :

  • La bataille de Santa Rosa (20 mars 1856).
  • La bataille de Rivas (11 avril 1856), avec l’épisode du feu de l’auberge par Juan Santamaría.
  • La prise de la rivière San Juan.
  • Les dirigeants de la campagne nationale, dirigée par Juan Rafael Mora.

L’œuvre a été finie d’être sculptée à Paris en 1891, et a été dévoilée le 15 septembre 1895 par le président Rafael Yglesias Castro (1861-1924, homme politique, entrepreneur et commerçant, président du Costa Rica de 1894 à 1902).

Pas réflexions au sujet de « Monument National du Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE