Famille Bribri : l'écotourisme façon indigène
  • Anne

  • 19Sep 12

La langue BriBri au Costa Rica

L’équipe de Costa Rica Découverte au grand complet, comme chaque année, va retrouver ses amis de la communauté indigène BriBri. Otilia, Don Guillermo, Elisa nous attendent tous de pieds fermes et allons de nouveau passer un agréable moment en leur compagnie. Nous nous essayons à la langue BriBri afin de leur témoigner notre sympathie car eux parlent tous espagnols mais ce n’est pas le cas de nombreux Bribris.

Pour vous faire partager ces moments précieux pour nous, j’ai décidé de vous en dire plus cette langue qui est essentiellement parlée dans la cordillère de Talamanca et la région de Buenos Aires au Costa Rica et de Boca Del Toro côté Panama.
Comme de nombreuses langues indigènes, elle est sur le déclin mais des efforts gouvernementaux sont fait pour que cette culture perdure.
La Constitution costaricaine la préserve  au même titre que d’autres langages indigènes : bribri, cabécar, guaimi-ngobere, maléku ou guatuso, boruca ou brunca et terraba. La communauté Yorkin que nous allons visiter propose des programmes d’éducation bilingue et alphabétise les élèves dans leur propre langue. Puis, l’espagnol est introduit deuxième langue. Actuellement, ce sont 48 enseignants itinérants à travers le pays qui enseignent respectivement ces langues. 18 d’entre eux sont dédiés au BriBri.


La langue BriBri

langue BriBri, petite introductionParallèlement, un programme subventionné, a vu le jour en 2011 et se terminera en 2014 afin de donner accès en langue BriBri aux différentes institutions judiciaires du Costa Rica. 40% des BriBris (environ 4000 personnes) ne parlent que cette langue et n’ont donc que peu ou pas accès aux services de l’Etat.

La langue proprement dite, à la fois écrite et parlée, se distingue par 3 tons, c’est une langue tonale. Le ton haut, le ton descendant et le ton bas à l’oral, le ton haut et le ton descendant à l’écrit.
Les accents ont donc toutes leur importance. Quelques exemples :

pulí    árbol ceibo (chêne)
pulì    caña agria (canne à sucre)

kapá     jefe, gran señor (chef, seigneur)
kapà     cintura (ceinture)

Les consonnes p, b, m, t, n, d, r, rr, s, ch, y, ñ, k y j se prononcent comme en espagnol, mais le BriBri possède ses propres consonnes complémentaires tch, ts, sh, pp, tt, ly.
p    pṹ – gavilan (faucon)
pp  ppö̀ k – golpear (frapper avec un bâton)
m   mã mĩ  – tu mamá (ta maman : b se prononce m si la syllabe suivante est nasale – mã mĩ̀ = be’ mĩ).
ñ   ñã mĩ̀  – mi mamá  (ma maman : y se prononce ñ si la syllabe suivante est nasale – ñã mĩ̀ = ye’ mĩ̀)
d   di’  – agua, rio (eau ou le fleuve)

Enfin, et afin d’apprécier ce langage, voici une version en BriBri de l’hymne national du Costa Rica.

Ye’ mĩã́ tche. – Hasta luego – A bientôt…

Pas réflexions au sujet de « La langue BriBri au Costa Rica »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES