hydrogene-vert-h2-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 07Avr 20

L’hydrogène vert, une alternative pour le monde

L’hydrogène vert est le carburant de l’avenir. L’hydrogène est l’élément le plus abondant dans l’univers. Elle remplacera progressivement les combustibles fossiles.

L’hydrogène dans le monde 

C’est un gaz d’une immense valeur industrielle. Il est utilisé comme intrant dans le raffinage du pétrole, dans la production d’ammoniac, de méthanol et dans la fabrication de l’acier. La demande mondiale d’hydrogène est de plus de 70 millions de tonnes par an et sa valeur brute est de 350 milliards de dollars. L’approvisionnement en hydrogène à des fins industrielles est une bonne affaire partout dans le monde.

La production mondiale d’hydrogène en 2007 s’est élevée à 60 millions de tonnes et cette demande devrait doubler d’ici 2030.

La demande d’hydrogène a triplé depuis 1975. Aujourd’hui, l’approvisionnement mondial est presque entièrement produit à partir de combustibles fossiles. 6% de tout le gaz naturel et 2% de tout le charbon du monde sont utilisés pour la production industrielle d’hydrogène. En conséquence, la production d’hydrogène est responsable de l’émission d’environ 830 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an, ce qui équivaut aux émissions de CO2 du Royaume-Uni et de la France réunis.

Hydrogène vert : opportunité immense pour le Costa Rica

hydrogene-vert-bus-costa-rica-decouverte

Nous vous parlions déjà de l’utilisation de l’hydrogène dans un prototype de bus tournant à l’hydrogène.

Il est dans l’intérêt du Costa Rica de se lancer dans la production d’hydrogène en raison de la taille du marché, mais de l’hydrogène vert : produit par l’énergie hydroélectrique. Le Costa Rica peut se le permettre ayant 80% de son énergie venant de barrages.

Les recherches menées par la société mondiale de conseil en ressources naturelles Wood Mackenzie prévoient que la production d’hydrogène vert sera en mesure de concurrencer l’hydrogène produit à partir de combustibles fossiles d’ici 2030. Dans le cas du Costa Rica, cette réalité pourrait être plus proche s’ils peuvent réduire les prix des énergies renouvelables à environ 30 dollars US par mégawattheure (MWh).

Il est prévu d’utiliser ces 20% de la capacité installée du réseau hydroélectrique, soit 516,9 GWh, pour produire de l’hydrogène vert. Ce qui représenterait quelque 574,62 millions de Tm, soit 2.8  milliards de dollars par an. Assez d’argent pour payer la réingénierie visant à augmenter la capacité des niveaux des centrales hydroélectriques, l’investissement pour optimiser les lignes à haute tension, la mise en œuvre des usines de traitement de l’hydrogène vert et les quais de chargement de l’hydrogène.

Pour indiquer un point de référence, considérons que le Costa Rica, a reçu en 2019, par les revenus du tourisme environ 4,5 milliards de dollars. La valeur de la production exportable d’hydrogène vert serait de 50 % de ce que le tourisme produit par an. Les possibilités pour le Costa Rica et sa future production d’hydrogène vert sont immenses pour le futur.

Pas réflexions au sujet de « L’hydrogène vert, une alternative pour le monde »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE