bus-hydrogene2-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 15Août 17

Un bus fonctionnant à l’hydrogène au Costa Rica

Ce bus de nouvelle génération est appelé Nyuti, ce qui signifie “étoile” en Chorotega (ethnie du Costa Rica, Nicaragua et Honduras). Le bus fonctionnant à l’hydrogène a été créé par Franklin Chang et a été conçu en association avec l’entreprise Ad Astra Rocket Company Costa Rica. Il est arrivé au Costa Rica le 28 juillet dernier.

Histoire de ce bus à hydrogène

bus-hydrogene-costa-rica-decouverte

Le bus a d’abord été livré au port de Limon et a été immédiatement transporté à Libéria dans le Guanacaste. L’intention des créateurs de ce bijou de technologie est que dès son arrivée à Guanacaste, le bus soit en état pour ces premiers voyages d’essai pour finalement donner le feu vert à une exploitation constante par la société Ad Astra.

Ce nouveau moyen de transport a été fabriqué par la société belge Van Hool, originellement pour les États-Unis mais maintenant pour d’autres pays. Il a une capacité de 35 passagers assis.

Ce prototype a été créé avec l’intention que la dépendance du Costa Rica à l’égard des combustibles fossiles tel que l’essence et ainsi dépenser leurs revenus pour favoriser l’expansion du transport à base d’hydrogène dans le pays.

Ce qui est recherché par cette initiative

L’un des avantages de l’hydrogène par rapport à d’autres sources d’énergie est que c’est l’élément le plus abondant dans la terre et dans l’univers. En plus, c’est un élément qui pourrait être généré par la technique de l’électrolyse dans le pays-même car il est produit en utilisant de l’électricité et de l’eau. Et, cerise sur le gâteau, l’un des avantages de ce type de bus est qu’il ne génère pas d’émissions toxiques.

Pour faire le plein d’hydrogène dans le Nyuti, il faut environ 10 minutes de plus qu’un bus normal. L’autonomie moyenne sera de 340 kilomètres contre environ 500 kilomètres pour un concurrent à essence. Mais ces “désagréments” sont avant tout le fait que les technologie sont relativement nouvelles et la recherche et développement encore trop embryonnaire, explique Franklin Chang. En combien de temps faisions-nous le plein dans les années 1920 ? Et combien de kilomètres pouvait-on espérer faire entre deux pleins ?

À l’arrivée de ce moyen de transport moderne, le président de l’Académie Nationale des Sciences, Pedro León a déclaré : “Nous sommes ravis de voir que le bus est arrivé. Nous pensons qu’il est important de commencer à faire des rêves des réalités concrètes et afin de l’atteindre, nous devons prendre des risques et respecter ses engagements. C’est ce que font Franklin et Ad Astra Rocket avec ce bus à hydrogène”.

Pas réflexions au sujet de « Un bus fonctionnant à l’hydrogène au Costa Rica »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES