fruits tropicaux costa rica decouverte
NOS POINTS FORTS
Logo de la réputation sans failleUne réputation sans faille
depuis 2008
Logo drapeau de la FranceUn seul inerlocuteur en français Logo de panneaux multidirectionnelNotre présence toute l’année sur le terrain Logo de cartes de créditDes moyens de paiement
simples et sécurisés

Guide des fruits tropicaux du Costa Rica

Le Costa Rica peut être réputé pour ses plages immaculées et ses forêts tropicales luxuriantes, mais il abrite également de nombreux jardins qui produisent une grande variété de fruits tropicaux.

Lors de vos circuits au Costa Rica, ce serait un crime de ne pas goûter toutes ces merveilles gustatives. Lors de voyage au Costa Rica en visitant les marchés fermiers – ferias – du week-end, en dégustant un smoothie aux fruits dans un restaurant local ou en vous arrêtant simplement pour cueillir une mangue mûre. Venez découvrir des saveurs inconnues et simplement succulentes pendant votre voyage au Costa Rica.

Mangue

Ce fruit brillant est tendre et succulent, ce qui en fait un favori dans la région. La grande variété rouge orangé est connue au Costa Rica sous le nom de manga tomi et offre un goût sucré mais légèrement acidulé avec une texture filante. Les mangues plus petites, en forme de rein, connues localement sous le nom de mango pita, sont plus douces et plus sucrées. Essayez une mangue verte, non mûre, qui est souvent vendue sur les trottoirs, tranchée et servie avec du citron vert et du piment comme la mange beaucoup de ticos. Un délice !

fruits-tropicaux-mangue-costa-rica-decouverte

Noix de coco

Allongé sur la plage en sirotant de l’eau de noix de coco, c’est une image de paradis. Et au Costa Rica, les grosses noix de coco (appelées aussi pipa) encore vertes et remplies d’un liquide clair et semi-sucré sont souvent vendues dans les villes balnéaires de la côte, ou même dans beaucoup de plage peu prisées. La chair à l’intérieur de ces fruits est douce et délicate.

Les plus petites noix de coco mûres et brunes (connues sous le nom de coco playero) révèlent une pulpe plus dure et plus épaisse sous leur coquille ligneuse. Cette chair est souvent utilisée dans les desserts du Costa Rica, les plats de haricots et le riz des Caraïbes. Très certainement l’un des fruits les plus utilisés au Costa Rica.

Son huile est utilisée en cosmétique et pour le soin des cheveux.

fruits-tropicaux-coco-costa-rica-decouverte

Granadilla

Si vous cassez la coquille orange sur ce fruit de la passion, vous trouverez de petites graines comestibles grisâtres, mêlées à une substance gelée. Bien qu’ils puissent ne pas vous sembler appétissant, le granadilla est doux et délicieux, ce qui explique pourquoi il est également populaire dans la région.

Il existe deux principales variétés de granadillas : la granadilla jaune (Passiflora ligularis) et la granadilla violette (Passiflora edulis). La granadilla jaune est également connue sous le nom de « grenadia » ou « parcha » dans certaines régions, tandis que la granadilla violette est plus couramment appelée « maracuya » ou « fruta de la pasión » (fruit de la passion). Les deux variétés ont une peau extérieure dure et brillante qui peut varier en couleur, du jaune pâle au violet foncé.

La granadilla est souvent consommée fraîche, en coupant le fruit en deux et en extrayant la pulpe à l’aide d’une cuillère. Elle est également utilisée dans la préparation de smoothies, de desserts, de glaces et de sauces. La granadilla est appréciée pour sa saveur rafraîchissante et son profil nutritionnel riche en vitamines, en minéraux et en antioxydants. Vous la trouverez facilement sur les marchés locaux et les étales de fruits au Costa Rica, offrant aux habitants et aux voyageur une délicieuse expérience de fruit tropical.

fruits-tropicaux-granadilla-costa-rica-decouverte

Maracuya

Cette variété légèrement plus grande de fruits de la passion a une peau jaune plus durable et est principalement utilisée pour faire du jus.
Une fois tranchée en deux, son intérieur révèle un nectar orange vif rempli de graines comestibles. Si vous souhaitez essayer de la manger tout droit sorti de la coquille, saupoudrez un peu de sucre pour tempérer la saveur acide et acidulée, en général très surprenant la première fois que l’on essaye.

Le fruit de la passion est un excellent fruit chargé d’antioxydants à incorporer dans votre régime alimentaire pendant vos vacances au Costa Rica !

maracuya Passiflora alata 11256903874

Guayaba

La guayaba, également connue sous le nom de goyave, est un fruit largement cultivé et apprécié au Costa Rica, ainsi que dans d’autres régions tropicales du monde. La guayaba est le fruit de l’arbre du même nom, de la famille des Myrtaceae.

Les guayabas sont des fruits ronds ou ovales avec une peau mince et vert clair qui peut être lisse ou granuleuse Guayaba un peu similaire à une poire. La chair intérieure est généralement de couleur blanche, rose ou jaune, selon la variété, et contient de nombreuses petites graines. La texture de la chair varie également en fonction de la variété, mais elle est généralement douce, juteuse et parfumée, avec une saveur sucrée et acidulée caractéristique.

Les guayabas sont souvent consommées fraîches, soit directement en croquant dans le fruit, soit coupées en quartiers et évidées. Elles sont également utilisées dans la préparation de jus, de smoothies, de gelées, de confitures, de desserts et même de plats salés dans certaines cuisines.

La guayaba est appréciée pour sa saveur délicieuse, son arôme parfumé et ses bienfaits pour la santé, car elle est riche en vitamines C et A, en fibres et en antioxydants. Elle est également souvent considérée comme un aliment de base de la cuisine costaricienne, où elle est largement cultivée et consommée tout au long de l’année.

fruits-tropicaux-guayaba-costa-rica-decouverte

Mamones

Les « mamones » sont en fait connus sous le nom botanique de Melicoccus bijugatus et sont également appelés genip ou quenepa dans d’autres régions d’Amérique latine. Ils sont un fruit tropical populaire au Costa Rica et dans d’autres parties de l’Amérique centrale.

Les mamones sont de petits fruits ronds, généralement de la taille d’une balle de golf, avec une peau épaisse et verte qui peut être difficile à enlever. Sous cette peau, se trouve une chair  juteuse, sucrée et légèrement acidulée, ainsi qu’une ou plusieurs grosses graines.

Les mamones sont souvent consommés frais en croquant directement dans la pulpe pour en extraire le nectar. Ce fruit est apprécié pour sa saveur rafraîchissante et sa texture unique.

Les mamones sont souvent vendus par des vendeurs de rue ou sur les marchés locaux, surtout pendant la saison des pluies. Ils sont généralement consommés comme collation en été et sont très appréciés par les Costariciens et les visiteurs pour leur goût délicieux et leur rafraîchissement sous le climat tropical. Ils ont un peu le goût du citron vert et dénominations différentes dans les Caraïbes, notamment le quenapa, le genip, le guaya, le lemoncillo.

fruits-tropicaux-mamones-costa-rica-decouverte

Guanabana

Les guanabanas (ou corossol) sont des gros fruits hérissés dont la forme et la taille sont similaires à celles d’un ballon de football. Il est le plus souvent utilisé pour faire un jus crémeux. Lorsque les tranches sont ouvertes, des poches de chair blanche et molle peuvent être retirées des fruits comme du fromage en ficelle, laissant les grosses graines noires derrière. Ils ont le goût d’une combinaison des fruits ananas, banane et noix de coco. Ça vous parle ? Non ? Et bien venez au Costa Rica vous en rendre compte par vous même !

fruits-tropicaux-guanabana-costa-rica-decouverte

Tamarin

Le tamarin est le fruit du tamarinier et est un aliment très populaire dans la cuisine asiatique et latino-américaine. Elles sont utilisées au Costa Rica pour faire du jus de fruits, de la pâte, du sirop et de la confiture. La pulpe est à la fois douce et aigre, ce qui en fait un bonbon lorsqu’elle est recouverte de sucre.

Le tamarin est un fruit riche en saveur et en vitamines B, C et E, ainsi qu’en fibres (20 grammes pour 100 grammes de tamarin). Il est également utilisé comme médicament dans de nombreux pays tropicaux pour traiter diverses affections. La chair du tamarin est très dense et d’une couleur brune intense et foncée. Son goût est aigre-doux et peut varier en fonction de l’état de maturité du tamarin.

fruits-tropicaux-tamarin-costa-rica-decouverte

Jocote

Entre juillet et août, c’est la période où l’on trouve en abondance des jocotes – Spondias purpurea-  exquises au Costa Rica. Il est originaire du sud du Mexique et d’Amérique centrale. Il s’est ensuite répandu dans les Caraïbes et l’Amérique tropicale.
Son nom vient du nahuatl « xocotl », un terme qui signifie « aigre ».
L’arbre peut atteindre plus de 10 mètres de haut, avec d’innombrables branches formant une couronne ouverte. Les fruits sont facilement visibles sur les branches, car lors de la récolte, l’arbre perd une grande partie de ses feuilles.
Les jocotes vertes sont une source de fibres et de fer, tandis que les jocotes mûres ont une teneur plus élevée en sucres et en autres substances à fort pouvoir antioxydant.

Fruit jocote costa rica is

Cas

Il appartient à la famille des Myrtacées et est originaire du Costa Rica. D’apparence et de caractéristiques similaires à celles de la goyave, le cas (Psidium friedrichsthalianum Nied) est un fruit au goût sucré et acidulé, très apprécié pour les glaces et en jus.  Le cas vient du mot « Kas » en Brunca, la langue maternelle du peuple indigène Boruca d’Amérique centrale. Cette sorte de goyave est également connue la guayaba agria, guayaba de coronilla, guayaba del Chaco, arrayán, guayaba de Costa Rica ou guayaba de agua.

Ce fruit tropical est riche en vitamine C, en vitamine A et en vitamine E, en phosphore, en acide folique, en fibres et a un effet prébiotique. Sa consommation favorise la santé intestinale et participe également à l’absorption du fer et au renforcement du système immunitaire.  A goûter absolument car extrêmement rafraîchissant.

Cas fruit Psidium friedrichsthalianum the Wild Guava 10841338553

Banane

La banane, el banano en espagnol et non pas banana, rien d’extraordinaire me direz-vous ?

Pourtant, la banane est l’un des fruits les plus emblématiques du Costa Rica et joue un rôle majeur dans l’économie du pays. Le Costa Rica est l’un des principaux producteurs et exportateurs de bananes au monde, avec des plantations de bananes qui couvrent de vastes étendues de terres dans les régions côtières du pays, en particulier sur la côte atlantique.

La variété de banane la plus couramment cultivée et exportée par le Costa Rica est la banane Cavendish, qui est appréciée pour sa saveur douce et sa texture crémeuse et sa durabilité. Mais, nous vous recommandons de goûter aux petites bananes criollo – créoles-  pour goûter une banane unique. Cette variété est réservée à la consommation locale.

La production de bananes est une industrie importante pour l’économie costaricienne, générant des emplois pour des milliers de personnes et contribuant de manière significative aux exportations du pays. Les bananes costariciennes sont principalement destinées aux marchés internationaux, notamment en Amérique du Nord et en Europe, où elles sont vendues fraîches dans les Super Market ou transformées en produits dérivés tels que les jus de fruits et les desserts.

Les bananes et les plantains sont également des aliments de base dans l’alimentation des Costariciens. Elles sont consommées fraîches en tant que collation ou ajoutées à une variété de plats (plantain), notamment les gallo pinto (riz et haricots mélangés), les smoothies aux fruits et les desserts traditionnels comme le  gâteau à la banane.

800px Pitaya fruit cut in half

Pitaya ou fruit du dragon

La pitaya ou fruit du dragon est un magnifique fruit tropical cultivé au Costa Rica. La variété rose dedans et dehors se nomme d’ailleurs comme le Costa Rica son pays d’origine : la Costarricencis.

L’extérieur est d’un rose éclatant et l’intérieur est magenta. La chair est parsemé de petites graines noires comestibles. Il existe cependant plusieurs variétés de fruits du dragon. La pitaya est un fruit que beaucoup négligent parce qu’ils ne savent pas ce que c’est, ni comment le manger. C’est pourtant un fruit qu’il faut absolument goûter lors d’un séjour au Costa Rica.

Elle se coupe facilement et se déguste simplement à la petite cuillère. Elle peut aussi se marier en jus avec de nombreux autres fruits comme la banane ou la guanabana. C’est un fruit riche en vitamine, minéraux et des propriétés antioxydantes pour aider le système cardiovasculaire, immunitaire et digestif.

Caimito FR 4432219089 8135452438 h

Caimito

Le caïmite, également connu sous le nom de caïmite ou star apple en anglais, est le fruit d’un arbre tropical originaire d’Amérique centrale et des Caraïbes, notamment du Costa Rica. Le nom botanique de l’arbre est Chrysophyllum cainito et il appartient à la famille des Sapotaceae.
La pulpe à l’intérieur est douce et juteuse, de couleur blanche à crème, avec un goût sucré et légèrement acidulé. La texture est souvent décrite comme crémeuse et ressemble à celle d’un lait condensé, d’où son surnom de « pomme de lait ». La consistance ressemble à une glace. Son goût indéfinissable ressemble un peu à la pomme et au kaki.

Le caïmite est généralement consommé frais en le coupant en deux et en mangeant la pulpe avec une cuillère. Il est parfois également utilisé pour préparer des jus, des smoothies ou des desserts. Ce fruit est apprécié pour sa saveur délicate et son arôme subtil, mais il est important de noter que les graines à l’intérieur du fruit sont toxiques et ne doivent pas être consommées. Le fruit du caïmito possède une teneur élevée en vitamine C, en flavonoïdes ayant un puissant effet antioxydant. Sa teneur en vitamine C est très proche de celle de l’orange et l’effet antioxydant est renforcé par la présence de pigments flavonoïdes.

mamon chino 3021255003 83d24d6702 k

Mamon Chino – Ramboutan

Le ramboutan est un fruit exotique originaire d’Asie du Sud-Est, mais il est également cultivé dans d’autres régions tropicales du monde, y compris certains pays d’Amérique centrale comme le Costa Rica. Le nom botanique du ramboutan est Nephelium lappaceum et il appartient à la famille des Sapindaceae, tout comme le litchi.

Le fruit du ramboutan se présente sous la forme d’une petite drupe, semblable à une baie, mesurant environ 3 à 6 centimètres de longueur. Il est recouvert de poils mous et épineux, qui lui donnent une apparence exotique distincte. La couleur de la peau varie du rouge au jaune ou au vert, selon le degré de maturité du fruit.

À l’intérieur, la pulpe juteuse et sucrée du ramboutan entoure une graine unique, semblable à celle du litchi. La pulpe est généralement translucide, avec une texture tendre et une saveur douce et légèrement acidulée, souvent comparée à celle du raisin ou de la litchi.

Le ramboutan est généralement consommé frais en pelant la peau extérieure et en mangeant la pulpe directement ou en la retirant de la graine. Il peut également être utilisé dans la préparation de desserts, de jus, de salades de fruits ou de plats sucrés et salés.

Les indigènes d’Amérique centrale utilisaient également les feuilles et l’écorce du ramboutan pour fabriquer des teintures et des encres.

Noni fr 2880107666 f8890a8598 k

Noni

Le noni, est un fruit de forme irrégulière qui pousse sur de petits buissons ou arbres. Le noni (ou mûrier) est originaire de Polynésie. À l’origine, le noni était utilisé par les Hawaïens comme tonique pour soigner de nombreux maux.

Le noni a une longue histoire d’utilisation dans les médecines traditionnelles des régions où il pousse. Presque toutes les parties de la plante noni, y compris les fruits, les feuilles, les fleurs et les racines, ont été utilisées à des fins médicinales. Le fruit noni lui-même a une odeur forte et peu agréable, et son goût est généralement décrit comme légèrement amer et acidulé.
Le fruit du noni est plein d’antioxydants puissants et de composés qui augmentent apparemment la vitalité. Parmi ses nombreux avantages, citons sa teneur élevée en sélénium, qui favorise l’élasticité et la santé de la peau, la xéronine, qui favorise la santé et la régénération de la structure cellulaire, la scopolétine, qui possède de grandes propriétés anti-inflammatoires, et la terpine, qui aide à détoxifier l’organisme. De nombreuses personnes restent à l’écart de cet étonnant superaliment en raison de son odeur désagréable.

Cueillette du Cacao

Cacao

Parler des fruits du Costa Rica sans évoquer le cacao serait un oubli impardonnable. En effet, le Costa Rica possède le climat idéal pour faire pousser le fruit de la boisson des Dieux. Les plantations de cacao se trouvent principalement sur la côte caraïbe et dans certaines parties de la région pacifique. La production de cacao au Costa Rica est souvent axée sur la qualité plutôt que sur la quantité. De nombreuses petites exploitations familiales cultivent du cacao de manière traditionnelle, en utilisant des méthodes agricoles durables. Cela permet de produire des fèves de cacao de haute qualité, souvent appréciées par les chocolatiers artisanaux pour leurs arômes uniques.

Les visiteurs peuvent visiter des plantations de cacao, participer à des visites guidées pour en apprendre davantage sur le processus de culture et de transformation, et déguster une variété de produits au cacao, du chocolat aux boissons chaudes.

Les bienfaits du cacao sont nombreux. C’est un antioxydant, un anti-stress, il améliore les fonctions cérébrales, aide au transit intestinal… En bref, consommer du cacao à 70% minimum est une source de jouvence pour tous. Mais attention, le sucre ajouté est souvent de mauvaise qualité. Il est donc important de vérifier les origines et les composants du chocolat que vous consommez.

Cette petite liste des fruits du Costa Rica est loin d’être exhaustive. Vous en verrez une multitude d’autres et nous vous encourageons à les goûter durant votre circuit au Costa Rica. C’est un des attraits du voyage de de2couvrir de nouvelles saveurs exotiques.

Pas de commentaire au sujet de « Guide des fruits tropicaux du Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

NOS AGENCES DANS LE MONDE