• Pierre

  • 28Sep 09

Costa Rica : les bonnes nouvelles pour les Aras écarlates !

La population la plus importante des Aras écarlates ou Ara Macao ou Ara Macaw se trouve dans la péninsule d’Osa, au sud du Costa Rica.
Chaque région continentale a sa propre forme de perroquets géants, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud a des aras tandis que l’Australie et l’Asie du Sud-Est ont des cacatoés. Les aras sont connus dans le monde pour leurs couleurs brillantes, et le bruit qu’ils font au dessus de la canopée.
Les aras sont des oiseaux extrêmement sociaux, on les trouve très souvent en groupe ou en couple.
Les chercheurs n’ont pu distinguer de hiérarchie jusqu’à maintenant, les groupes ne semblent pas être menés par un chef. Seule certitude les plus jeunes laissent toujours la priorité aux plus âgés en ce qui concerne la nourriture.
Les cris ont une fonction importante pour la cohésiondes couples et des groupes et ont une signification pour leurs congénères.

Dans la dernière édition de Tropical Biology, les scientifiques sont heureux de dénombrer près de 1200 individus dans la péninsule d’Osa et ainsi ils pourront réaliser des recherches auprès de cette population, qui rappelons est une espèce menacée.
On sait maintenant qu’ils se nourrissent de fruits de plus de cinquante espèces de plantes ou d’arbres comme l’amande, le teck ou le mélina et plus de dix espèces d’arbre leur servent de nidification comme le bois de rose.
Les prochaines recherches porteront sur les test d’ADN pour déterminer leurs origines et ainsi anticiper les maladies qu’ils pourraient rencontrer.
La vraie préoccupation reste encore le pilage de nids, malgré une surveillance de quelques gardes, mais le nombre de gardes, dans cette région très sauvage, reste insuffisant.
Les hôtels de cette partie du pays font leur maximum pour apporter leur contribution, notamment ceux qui sont situés entre Puerto Jimenez et Carate, Sud Pacifique du Costa Rica.
On retrouve souvent dans leur slogan : « Si vous ne voyez pas de aras, nous vous remboursons » ! À notre connaissance, ils n’ont pas remboursé grand monde !

Pas réflexions au sujet de « Costa Rica : les bonnes nouvelles pour les Aras écarlates ! »

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES