coraux-cover-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 20Oct 20

Coraux : plus de 1000 plantés au Guanacaste

Nous savons que les coraux sont fragiles aux changements de leur environnement et nous les voyons disparaitre peu à peu. Le Costa Rica est actif pour leur conservation et même repopulation.

coraux-plongeurs-costa-rica-decouverte

Coraux : pour une meilleure santé marine

Grâce à la participation d’acteurs des secteurs public et privé, d’organisations non gouvernementales (ONG) et de la coopération internationale, le Costa Rica disposera d’un partenariat public-privé qui vise à renforcer les activités de conservation des récifs coralliens pour le repeuplement de ces écosystèmes dans la baie de Culebra, dans le golfe de Papagayo.

Ainsi, le Costa Rica agit pour un océan plus sain et vivant qui continue à fournir des bienfaits qui ont diminué en raison de la mort des coraux. Le Costa Rica est à un stade précoce de la restauration des coraux dans le pays. Il y a encore beaucoup à faire, notamment en matière de recherche, mais c’est un premier pas très important.

C’est par la santé de l’océan que nous pourrons continuer à pêcher, maintenir les activités touristiques sur les plages et garantir la durabilité de l’énorme diversité marine qui nous profite à bien des égards.

Golfe de Papagayo

Plus de 1 000 coraux de quatre espèces poussant dans différentes pépinières (Raising Coral par exemple) ont été créés. En outre, l’intervention sur près de 700 mètres carrés de récif mort à Playa Blanca a commencé, où quelque 2 500 colonies de coraux devraient être plantées.

Le golfe de Papagayo a été choisi pour la mise en œuvre de ces actions en raison de son importance pour le pays pour la diversité et la quantité des coraux, pour l’abondance des poissons et autres organismes marins à valeur commerciale. Ce qui en fait une zone très attrayante pour la plongée de loisir et également une source de revenus pour la population locale.

Cependant, au cours des 20 dernières années, la couverture des récifs est passée de 80% à 5% dans la zone, en raison de divers facteurs d’origine naturelle et des impacts des activités humaines et climatiques dans la zone.

En plus des activités de restauration, cet accord favorisera l’élaboration d’un plan de développement touristique permettant l’utilisation durable des ressources côtières, et réunira davantage d’acteurs dans la région tels que les entreprises de plongée, les groupes organisés et les hôteliers, qui contribueront à reproduire cette stratégie de conservation.

Pas réflexions au sujet de « Coraux : plus de 1000 plantés au Guanacaste »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE