Climat du Costa Rica - humidiité croissante de nord au sud sur la côte Pacifique
  • 24Jan 23

Climat du Costa Rica : Tout ce qu’il faut savoir (3/3)

Climat du Costa Rica : quelques dernières précisions 

Tout au long de cette série d’articles, nous avons exploré le climat du Costa Rica. Tout d’abord, nous avons découvert les principaux facteurs qui influencent le climat du Costa Rica : la zone de convergence intertropicale, les océans, les montagnes et les volcans. Ensuite, nous avons étudié  l’influence de la mer des Caraïbes et de l’océan Pacifique sur le climat du Costa Rica. Nous avons aussi appris à comprendre le climat du Costa Rica en fonction de votre voyage.

Dans ce troisième volet, nous allons explorer en profondeur le comportement de la côte Pacifique et des montagnes  par rapport au climat du Costa Rica.

Climat du Costa Rica : gradient d’humidité du Pacifique

Nous avons déjà mentionné que la saison des pluies du Pacifique arrive dans le Sud à la mi-avril tandis que la région de Guanacaste reçoit les premières averses au début du mois de juin. Mais quelle en est la raison ?

Pour le comprendre, il faut revoir la géographie de la côte Pacifique et remonter le temps jusqu’à l’apparition des premières terres. En effet, il y a 200 millions d’années, un canal interocéanique séparait le nord de l’actuel Nicaragua et le nord de l’Amérique du Sud. Peu à peu, une ligne de volcans a commencé à émerger. Ces anciens volcans ont donné naissance aux 4 péninsules du Pacifique et nous pouvons les voir aujourd’hui comme de petites collines arrondies qui ont subi 200 millions d’années d’érosion.

Arc Insulaire Extérieur

Arc insulaire extérieur : Il y a 200 millions d’années cet archipel volcanique a donné naissance au territoire du Costa Rica

  • Péninsule de Santa Elena (tout au nord, près de la frontière du Nicaragua).
  • Péninsule de Nicoya (où se trouvent aujourd’hui Santa Teresa, Malpaís, Tambor, Paquera, Naranjo et Lepanto).
  • Péninsule de Herradura (Tarcoles, Jacó)
  • Péninsule d’Osa (où se trouve notre bien-aimé Corcovado)
  • Péninsule de Burica (qui sert de frontière avec le Panama)

Ces anciens volcans ont servi de points de redirection du vent tout au long de l’histoire du Costa Rica. Les vents humides arrivent au Costa Rica par le sud en provenance du Pacifique avec la migration de la zone de convergence intertropicale en avril. Ces premiers vents faibles se déchargent sur les côtes sud et s’élèvent progressivement vers le nord. Lorsqu’ils atteignent la péninsule de Nicoya, ils sont déchargés dans les montagnes de Nicoya et préservent les côtes nord et les plaines de Guanacaste de la pluie pendant le mois de mai.

C’est un phénomène que l’on peut observer en termes de biotopes le long du Pacifique.

Biotopes le long du Pacifique

  • Guanacaste : Forêt Sèche Tropical
  • Pacifique Central : Forêt Humide Tropicale
  • Pacifique Sud : Forêt Très Humide Tropicale

Lors d’un voyage dans le Pacifique en saison sèche, il est très intéressant d’observer les différentes adaptations d’une même espèce répartie dans tout le Pacifique en fonction du biotope dans lequel elle se trouve.

Par exemple, au nord,  les énormes ficus s’étalent dans le sens de la longueur pour capter un maximum d’eau souterraine. La même espèce à Corcovado s’étend en altitude pour capter un maximum de lumière.

Conseil aux randonneurs

Si vous cherchez un trek de plusieurs jours dans le parc national de Corcovado, il est préférable de le planifier entre décembre et avril pour éviter le mauvais temps. Si le mauvais temps ne vous dérange pas, c’est également possible entre avril et août : il pleuvra mais la température sera plus agréable et les paysages plus « dramatiques ». Entre septembre et novembre le mieux c’est d’éviter les treks au Corcovado.

Les visites du Corcovado à la journée  peuvent se faire à n’importe quelle période de l’année.

Climat du Costa Rica : Le comportement des montagnes et des volcans

Climat du Costa Rica - Montagnes et volcans

Le Costa Rica traversé de nord au sud par une chaîne de montagnes et volcans qui sépare le pays en 2 moitiés.

En règle générale, les précipitations se produisent dans les altitudes moyennes des montagnes et des volcans du Costa Rica (~1000 m). En effet, à partir des altitudes moyennes, les montagnes et les volcans s’élèvent progressivement jusqu’à ce niveau, puis deviennent des pics isolés et des cols de montagne qui empêchent les vents ascendants de les traverser.

Cela ne veut pas dire qu’il ne pleut à partir des 1000 m. Mais les grandes précipitations sont cumulé

Les orages convectifs existent sur le côté caraïbe des volcans et des montagnes. Ceux-ci sont créés par la collision de masses d’air chaud en provenance des Caraïbes qui se refroidissent en touchant les chaînes de montagnes et sont rejetées dans les plaines et les zones de piémont. C’est l’une des raisons de l’instabilité des Caraïbes par rapport au Pacifique.

Conseils aux randonneurs

Les hautes montagnes et les volcans dépendent à la fois de l’influence des Caraïbes et du Pacifique. C’est pourquoi il est si difficile de prévoir le beau temps lors d’une randonnée dans le parc national du Chirripó ou dans le parc international La Amistad.

En effet, pour qu’il y ait du beau temps dans ces massifs montagneux, il faut que les conditions météorologiques des Caraïbes et du Pacifique soient optimales, ce qui est rarement le cas. Le mois de mars est l’une des meilleures périodes à cet égard, mais il n’y a aucune certitude que les conditions seront aussi bonnes que souhaitées.

Il existe un cas isolé dans la cordillère de Talamanca : le Cerro Kamuk (3554 m). On accède à cette montagne par le Pacifique (Tres Colinas de Potrero Grande), mais le massif de Kamuk est presque entièrement sous l’influence des Caraïbes. Pour cette raison, les mois de mars et d’octobre sont des périodes propices à l’escalade.

Toutefois, je conseille à tous les passionnés de randonnée en montagne de s’armer de vêtements adéquats et de beaucoup de patience. La Cordillère de Talamanca surprend toujours, positivement et négativement.

Lisez plus sur l’orogenèse du Costa Rica en cliquant ici 

 

 

 

Pas réflexions au sujet de « Climat du Costa Rica : Tout ce qu’il faut savoir (3/3) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE