• Arnaud

  • 19Mar 17

Waze à la rescousse des adresses “à la tica”

Envoie-moi la direction par Waze ! C’est l’expression récurrente parmi les ticos aujourd’hui pour éviter de traiter avec “les adresses à la tica“ (articles précédents sur le sujet : ici, ici et ici)

Waze, l’outil star au Costa Rica

Avec 500.000 membres actifs, San Jose est la troisième ville latino-américaine qui utilise Waze, juste en dessous de la ville de Mexico (Mexique) et Sao Paulo (Brésil), qui sont des villes beaucoup plus grosses et plus peuplées que la petite capitale du Costa Rica.

Selon Flavia Sasaki, en charge du développement des affaires en Amérique latine de l’app, les ticos à San Jose parcourent 25 millions de kilomètres par mois et font quelques 250.000 rapports ou alertes chaque mois ! C’est une statistique impressionnante par rapport aux grands pays, et avec un taux de croissance remarquables. Et en moins d’un an, a presque doublé le nombre d’utilisateurs actifs et triplé le nombre d’alertes. Mais pourquoi cette app a-t-elle un tel succès sur le sol du Costa Rica ?

Comment Waze au Costa Rica s’est rendu indispensable

Flavia Sasaki a deux approches. La première est que les ticos ont une culture particulièrement collaborative, ils aiment la technologie et sont très sociaux. La seconde, plus curieux, est que le Costa Rica a comme faiblesse (son système d’adresse), Waze l’a transformé en force.

Le manque d’adresses claires et précises et le peu de connaissances des rues et des avenues a fait que les ticos ont trouvé dans Waze la solution la plus adaptée au problème de l’orientation en ville au Costa Rica.

“Conduire au Costa Rica est un cauchemar”, a déclaré Eduardo Carvajal dans une interview au Washington Post, sur la façon dont un pays si petit a pu devenir un marché si attrayant pour Waze. Carvajal est l’un des 100 Champs (Champions, en anglais), à savoir qu’il est éditeur de cartes dans le pays. Il a volontairement passé plus de 50 heures par semaine pendant près de deux ans pour améliorer la carte de l’app du pays.

Ce qui est difficile à dire, c’est de savoir si Waze a changé le Costa Rica ou si le Costa Rica a changé Waze. Flavia assure que le phénomène du Costa Rica est d’apprentissage mutuel.

“Les Champs ticos ont adapté Waze aux besoins spécifiques du Costa Rica. Ils ont trouvé la manière d’adapter une technologie existante pour leur propre culture. Pour nous, nous trouvons cela incroyable ! Dans d’autres pays, ce fut plus facile pour nos développeurs de créer les cartes parce que nous connaissions les noms des rues et avenues. Ici, au Costa Rica, les gens ne les connaissent pas et ne les utilisent pas. Par conséquent, l’aide des Champs et éditeurs volontaires a changé toute l’infrastructure de Waze au Costa Rica. Ils vous ont apporté beaucoup en terme de mises à jour et ont créé un Waze qui sait comment se rendre à des endroits où vont les ticos », explique Flavia avec enthousiasme !

 

Nous vous parlions il y’a déjà plusieurs années des différentes manières d’utiliser les technologies GPS au Costa Rica. La conclusion avec le temps qui passe est que Waze est définitivement la meilleure option pour voyager au Costa Rica !

Pas réflexions au sujet de « Waze à la rescousse des adresses “à la tica” »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES