• Anne

  • 25Nov 14

Les Tope au Costa Rica

Qu’est-ce qu’un Tope ?


Le Tope fait partie intégrante de la culture Costaricienne. Cette parade à cheval trouve ses origines au début du XXème siècle. La United Fruit qui produisait également du bétail, utilisèrent les chevaux pour surveiller les bêtes. Puis, les cavaliers rivalisèrent en matière de tenues et de capacités de monte. Cela devint rapidement un moment de réunion dans les villages.

Les chevaux sont pour la plupart des Criollos (créoles) et des Pure race espagnole. Les montures sont d’ailleurs souvent très chères et certains propriétaires n’hésitent pas à s’endetter pour obtenir le “meilleur”…

Cette fête populaire est répandue à travers tout le pays mais certains Tope sont plus réputés que d’autres.

San José


Naturellement la capitale reste le Tope numéro un. Tous les ans le 26 décembre, le Boxing Day, San José ferme ses rues et laisse place à tous les amoureux des chevaux et de la fête en général. Une manifestation qui rassemble des milliers de personnes tout au long du Paseo Colon et jusqu’à l’Avenida 2. Une parade de plusieurs heures ou les costumes et parures des chevaux rivalisent de beauté. Ce sont pas moins de 5000 cavaliers qui défilent le long des avenues. Musiques et marchands ambulants se mêlent à l’ambiance. Les exhibitions de maniement du lasso, des chevaux animent efficacement ce défilé.

Pendant la période des fêtes de fin d’année c’est sans doute avec le festival des lumières l’une des plus attendues du pays.

Palmares


La deuxième semaine de janvier, chaque année, Palmares organise son Festival et au Costa Rica aucune fête ne l’est vraiment sans un défilé équestre. Les cavaliers de tous le pays se donnent rendez-vous ici pour débrider leurs montures. Des rodéos sont organisés dans les arènes et là encore la public est nombreux. Certaines années les Fêtes de Palmares ont accueillies jusqu’à 500 000 visiteurs !!!! Inutile de préciser que les boissons locales comme la bière et le Guaro coulent à flots… C’est d’ailleurs, après la fête de la bière à Munich, aux Fêtes de Palmares que se consomme la plus grande quantité de bière en un laps de temps si court.

Alajuela


Au mois de mars, Alajuela organise avec la croix rouge une boucle de 8 km à travers la ville qui accueille pas moins de 2000 cavaliers. Sa proximité de la capitale favorise également l’afflux de visiteurs. Les danses  folkloriques, les défilés de charrettes et les bandas (groupes musicaux traditionnels) défilent les uns derrière les autres au rythme des chevaux et de la musique. Une belle expérience traditionnelle à vivre en Vivo…

Santa Maria de Dota


Au sommet de la cordillère centrale, entre les volcan Irazu et le mont Chirripo, cette bourgade a une vraie tradition de cavaliers. Les paysans du coin préfèrent d’ailleurs encore aujourd’hui visiter leur propriété à cheval plutôt qu’en voiture. Il n’est pas rare dans la région de se garer au restaurant entre deux chevaux au repos. Plus récent que les deux précédents San Maria de Dota a su se forger une réputation digne des grands Tope nationaux. De 83 cavaliers en 1991, date de la première édition, c’est plus de 1000 aujourd’hui qui viennent de toute la région participer aux festivités. L’intérêt de ce Tope est le parcours à travers les plantations de café. A cela s’ajoute la richesse faunique de la région et les paysages époustouflants liés à l’altitude.

Voilà, un petit tour des traditions Costariciennes et si vous êtes en vacances au Costa Rica durant les périodes de Tope ou de fêtes locales, n’hésitez pas à vous fondre dans la foule pour vous imprégner de l’ambiance et des musiques locales.

Pura Vida !

Pas réflexions au sujet de « Les Tope au Costa Rica »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES