satellite-projet-irazu-espace-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 07Mar 18

Le premier satellite d’Amérique centrale fabriqué au Costa Rica s’apprête à aller dans l’espace

Le premier satellite d’Amérique centrale, fabriqué au Costa Rica, est prêt et sera envoyé à l’Institut Technologique de Kyushu, au Japon, afin de procéder à des essais de vol, ont annoncé aujourd’hui ses concepteurs.

Le 2 avril, date prévue pour son lancement dans l’espace, sera un jour historique pour le Costa Rica.

Un petit satellite avec de grandes ambitions

satellite-projet-irazu-costa-rica-decouverteIl s’agit du “Projet Irazú”, un nano satellite d’environ un kilo de poids, dont l’objectif sera de surveiller le changement climatique à travers la transmission de données sur la croissance forestière, les variables environnementales et le carbone dans les forêts tropicales du Costa Rica.

L’initiative est de l’Association Centraméricaine d’Aéronautique et d’Espace (ACAE), avec la collaboration de donateurs, l’Institut Technologique du Costa Rica (TEC) et des entreprises privées.

“Le projet Irazú marque le début de la présence durable du Costa Rica dans l’espace (bien que le pays ait déjà envoyé l’un de ses citoyen outre-Terre), qui est déjà une étape importante. Mais plus qu’un satellite et un triomphe technologique, c’est la concrétisation d’une vision de développement où la route à suivre est impulsée par la science et la technologie”, a déclaré Luis Diego Monge, directeur du projet ACAE, lors d’une conférence de presse.

L’assemblage du satellite a été soutenu par le TEC et la société Moog Medical, qui a confectioné une salle spéciale dédiée au développement de dispositifs médicaux et qui exportera également le satellite au Japon.

À l’Institut Technologique de Kyushu, l’appareil est soumis à des essais en vol pendant des mois, puis sera lancé dans l’espace. La date enfin annoncée est le 2 avril 2018.

Au dela du satellite dans l’espace

satellite-projet-irazu-2-costa-rica-decouverteEn plus du satellite, le projet Irazú aura une station éloignée située à Los Chiles, province d’Alajuela, au nord du Costa Rica, qui est la forêt où les données de croissance forestière et de capture de carbone seront recueillies. Un autre élément sera une station au sol située au siège de l’Institut Technologique du Costa Rica et qui est le centre des opérations où l’information sera reçue pour être analysée et traitée par des scientifiques et des chercheurs.

Selon les experts, ces satellites sont la nouvelle vague dans le développement de la science. De plus, ce sont des appareils à faible coût, ce qui permet aux pays en développement d’avoir leurs propres satellites.

Le projet réunit des secteurs issus du public, du privé et du monde universitaire, tels que le TEC, le ministère des Sciences et de la Technologie, l’université néerlandaise TU Delf et le Fonds National pour le Financement des Forêts, entre autres.

L’an dernier, l’ACAE a organisé une campagne ouverte au public et aux entreprises dans le cadre de laquelle elle a recueilli 75.000 dollars pour l’achat des pièces et l’assemblage de l’appareil.

Un autre objectif du projet est de former et développer les compétences des professionnels et des étudiants costariciens pour réaliser des missions spatiales.

Un avenir prometteur pour le Costa Rica dans l’espace !

Pas réflexions au sujet de « Le premier satellite d’Amérique centrale fabriqué au Costa Rica s’apprête à aller dans l’espace »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE