• Anne

  • 30Nov 11

Parc national du Volcan Irazu

Situé sur la Cordillère volcanique centrale, à 31 km au nord de la ville de Cartago, il faut compter 45 mn pour arriver à l’entrée du parc du Volcan Irazu. Le cratère est tout proche et l’accès y est très facile. Le nom d’origine indienne, Iztarú, signifie “montagne bruyante” ou”tremblement”. Au fil des ans, la transmission orale l’a changé en Irazú.

Le volcan Irazu est l’un de 5 volcans actifs du Costa Rica et possède une longue histoire de cycles éruptifs. C’est là que naissent différentes rivières du pays qui alimentent les fleuves comme le Reventazón, le Chirripo, la rivière Sarapiquí et le Rio Grande de Tárcoles.

Cinq cratères se sont formés au fil de l’activité géologique du colosse mais le principal, le Diego de la Haya, est le plus visité. Son diamètre de 600 mètres forme un lac acide assez impressionnant. Son jumeau, le Turrialba est situé à vol d’oiseau à 8 km. Toutefois, l’activité de l’un et de l’autre sont totalement indépendante.

1963 : année mémorable pour le volcan Irazu

L’éruption qui laissera un souvenir dans les mémoires des costariciens est sans nulle doute celle de 1963 où le monstre s’est mis à cracher des pluies de cendre et de pierres qui se sont répandues jusqu’à San José. Durant plus de 2 ans le volcan n’a cessé son activité intense et les habitants devaient fréquemment sortir avec un parapluie. Plus récemment, en 1994, une forte éruption a provoqué une avalanche de pierres de plus de 20 km. Depuis, ce sont des fumerolles gazeuses et acides qui font l’essentiel de l’activité volcanique.

C’est un volcan très surveillé car instable. La base a en effet était par le passé plusieurs fois mise à rude épreuve et les mouvements liés à l’activité sismique de la zone provoque régulièrement des déplacements massifs. La ville de Cartago est construite en partie sur cette base et les risques sismologiques en font la zone à plus haut risque de la vallée centrale.

La végétation a subit de nombreux bouleversements suite aux diverses éruptions. C’est une végétation plutôt rase qui couvre aujourd’hui les pentes du volcan. La faune y est rare mais quelques coyotes, porcs-épics, tatous y ont été signalés. Des pics verts et des colibris sont les oiseaux les plus nombreux observables.

Nous conseillons de visiter aux premières heures d’ouverture le volcan Irazu car il est fréquent qu’il se couvre à la mi-journée, voire plus tôt.

1 réflexion au sujet de « Parc national du Volcan Irazu »

  • TOP 10 DESTINATIONS RÉVEILLON NOUVEL AN 2012 - BLOG VOYAGE TUNISIE| 7 Déc 2011 à 7:07

    […] une réservation en hôtels au Costa Rica est imposée. Ce pays est riche par ces parcs nationaux : Volcan Irazu, Tortuguero, Isla del Coco, etc.. est la destination idéale des amateurs de circuits, aventures, […]


Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE