palmicha-cover-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 01Déc 20

Palmichal : tourisme rural rafraîchissant

C’est précisément à La Posada de Nacientes Palmichal à Acosta, une entreprise de tourisme rural qui fait partie de la campagne Vamos a Turistear de l’Institut du tourisme du Costa Rica (ICT).

Les touristes y font l’expérience de la vie à la campagne, de la gastronomie traditionnelle avec la cuisine au feu de bois, de la randonnée et des cascades rafraîchissantes.

palmicha-bassin-costa-rica-decouverte

Le rural tico à Palmichal de Acosta

Les visiteurs apprennent les pratiques de protection des bassins versants dans le cadre de l’éducation à l’environnement dispensée par le lodge. Nacientes Palmichal protège 42 hectares de forêt primaire et secondaire au milieu d’un bassin versant. Celui-ci alimente plus de 50 000 habitants des communautés rurales de San José.

En outre, cet établissement se distingue par le développement durable d’activités développées en collaboration avec une association locale constituée d’acteurs locaux qui génèrent des chaînes de production utilisées dans l’auberge au profit de la communauté. Par exemple, les cuisiniers de la région, la matière première pour les repas. Aussi, les élèves de l’école sont appelés “les gardiens de l’environnement” et ils prennent soin des environs du lieu et de toute la communauté.

palmicha-nourriture-costa-rica-decouverte

Toutes ces actions sont un exemple d’équilibre entre développement et durabilité, ce qui les a rendues dignes du drapeau bleu écologique 4 étoiles cette année dans la catégorie des micro-bassins versants pour le soin et la propreté de leurs sources d’eau.

Qu’est-ce que le tourisme rural et le tourisme communautaire rural ?

Il s’agit d’expériences touristiques conçues dans un environnement rural. La différence fondamentale est que dans le tourisme rural communautaire, les offres sont organisées par le biais de coopératives ou d’associations et celles du tourisme rural sont développées individuellement.

Dans le cas de la Posada Nacientes Palmichal, il s’agit d’une réserve naturelle de 42 hectares, dans laquelle le visiteur a la possibilité d’observer diverses espèces de mammifères ainsi que des oiseaux et des papillons, tout en profitant des sentiers de la nature.

La communauté trouve son origine dans les familles de Palmichal de Acosta, en 1991. Elle est apparue comme une organisation communautaire, afin de protéger les ressources en eau qui alimentent aujourd’hui 50 000 habitants d’Acosta, Mora et Puriscal. Ainsi, elle fournit des entreprises, des familles, des institutions et des municipalités.

Les hôtes peuvent contribuer à la durabilité grâce à une gestion adéquate des ressources utilisées dans l’auberge de tourisme rural. En outre, ils peuvent apporter leur soutien aux centres éducatifs scolaires, à la plantation d’arbres, aux visites d’entreprises et d’organisations familiales dans la région de Palmichal pour partager des initiatives de production de biogaz et d’engrais biologiques, à la production de lombricompost, aux actions de recyclage, à l’utilisation des déchets pour la construction d’objets artisanaux, à la coexistence avec la culture paysanne et indigène, dans une zone rurale qui maintient les traditions des grands-parents ticos.

Bref, Pura Vida !!

Pas réflexions au sujet de « Palmichal : tourisme rural rafraîchissant »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE