munguia-mural-3-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 14Fév 18

Francisco Munguia : caricatures, couleur et art redonnent vie à des espaces marginaux

“Les peintures murales des gens” de l’artiste costaricien de 42 ans Francisco Munguia égayent avec ses caricatures, couleur et art dans les zones marginales du Costa Rica. Les murs de certains quartiers de San José, gris, sale, et oubliés prennent enfin des couleurs. Des chiens, des chats, des vaches, des enfants, des tortues et différents personnages donnent une nouvelle empreinte et ambiance aux rues.

L’exposition est présentée dans le studio 1.1 du Musée d’Art Contemporain et Design et réunit plus d’une décennie de travaux muraux humoristique qui s’ajoute déjà à plus de 100 œuvres présentes.

L’essence du travail de Francisco Munguia

Son art offre un message d’optimisme, est facile à lire et se fait remarquer dans une capitale animée, relativement sale et décolorée. Mais derrière chacune de ses œuvres se trouve une histoire qui donne vie et unit les quartiers pour le travail d’équipe.

munguia-mural-1-costa-rica-decouverte

“L’humour est médicinal et avant que les peintures murales étaient des messages de guerre ou politique, mais cela est plus réel pour les gens que le réalisme d’un visage et toutes ses aspérités d’un président faux “à l’intérieur”.” explique Francisco Munguia. Ce langage caricatural associé à la bande dessinée, la satire et la fable a le pouvoir de transmettre un commentaire social et d’établir une synergie avec les gens dans la communauté.

Les peintures murales de l’artiste sont dans la ville, dans les banlieues, dans les zones marginales des communautés de Los Guido, Los Cuadros, Léon XIII, La Carpio, Cristo Rey, la Sagrada Familia, où beaucoup ne veulent pas aller là où ils sont les plus vulnérables et le plus invisibles par la société.

Munguia dit qu’il s’agit de “quartiers très actifs”, mais la différence est que les “autres” ont été peu disposés à s’engager dans les endroits où il y’a un “vrai pouvoir civil et où ils sont capables de modifier leur contexte.”

“Mes peintures murales sont intégrales et inclusives. Cela fonctionne parce que la couleur est lumière et elle déplace des choses comme la saleté, la misère, donc la participation est donnée d’une manière très grande parce que beaucoup de gens sont impliqués”, déclare Munguia.

Comment travaille Munguia

Le processus de travail de l’artiste est de faire un croquis à la craie sur le mur et toute personne intéressée peut participer à la peinture murale ou donner des idées. En outre, il implique toutes sortes de personnes, des enfants aux personnes âgées, femmes au foyer, des policiers ou des personnes sans ressources, qui convertissent une zone qui était autrefois un dépotoir d’ordures dans une zone de loisirs, que la communauté travaille à préserver.

munguia-mural-2-costa-rica-decouverte“En fait, ce qui est intéressant est que les peintures murales ne sont pas seulement une peinture, mais une expérience impliquant des personnes dont celles-ci se soucient de sorte que l’expérience ne soit pas effacée.” L’idée est d’impliquer la communauté pour que le mural soit préservé et entretenu dans le temps.

Ces œuvres sont d’inspiration populaire. Elles ont réactivé des espaces publics oubliés et ont survécu au vandalisme. Le mur devient un instrument de communication de masse. La curatrice du musée, Adriana Collado, explique qu’il y a trois facteurs qui contribuent à la réalisation et à la conservation de ces œuvres, le premier étant la méthode de travail avec les communautés. Le second est le langage artistique comme la caricature. Un humour graphique, très puissant dans son message, qui parle aux gens. Et troisièmement, la peinture murale, qui est une forme de communication de rue qui va directement à la rencontre des gens et a toujours narré un moment de la société.

“Ce sont des plates-formes parfaites pour l’église, l’État ou un mouvement idéologique pour positionner leurs idées. Les peintures murales sont un livre ouvert de la ville”, a déclaré Collado.

L’art de Munguia a transcendé les frontières. Il a des œuvres au Honduras sur la maternité et l’éradication de la mort de l’enfant lors de l’accouchement. En Espagne, avec une peinture murale allusive à l’eau.

Pas de commentaire au sujet de « Francisco Munguia : caricatures, couleur et art redonnent vie à des espaces marginaux »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE