• Anne

  • 20Déc 08

La filière bois Costaricienne en pleine forme

Un récent rapport vient démontrer la bonne santé du secteur, et l’efficacité des mesures en faveur de la reforestation efficaces. En effet, 72% du bois utilisé dans le pays pour la construction, la fabrication de meubles et d’autres utilisations provient de plantations forestières qui ont été cultivées à cet effet, 19% des terres sont retirés de l’usage agricole et seulement 9% provient de forêts naturelles.
Ce rapport provient de l’Office national des forêts (ONF), organisme public créé par l’état et non-producteurs de bois. http://www.oficinaforestalcr.org
Selon Alfonso Barrantes, le directeur exécutif de l’ONF, le secteur forestier national est optimiste, tant en termes de conservation, d’efficacité et même dans l’attitude des producteurs.
“Le pays dispose d’une couverture forestière de 52%, ce qui comprend les parcs nationaux, les plantations forestières et sec. En outre, le taux de reboisement augmente chaque année», a-t-il déclaré.
Nous devons également reconnaître les progrès que le pays a fait dans le système des services environnementaux, ce qui encourage la protection des forêts, la conservation de la biodiversité d’un site et l’aide à la capture des gaz à effet de serre.
Le rapport montre également que le secteur forestier est le pays génère 23.730 emplois directs et 293 millions de dollars.
Ce rapport fera certainement l’objet de discussions, au XIIIe Congrès forestier mondial à Buenos Aires en Argentine au mois d’octobre 2009. http://www.cfm2009.org/fr/index.asp

Le Congrès s’articulera autour du thème “Développement forestier: l’équilibre vie», qui seront traitées par le biais d’activités telles que conférences, tables rondes, présentation d’affiches, événements, voyages d’étude et de techniciens.
Les principales actions de l’ONF sur le terrain sont :
• L’aide au Ministère de l’agriculture et de l’environnement dans la formulation et la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement forestier.
• La promotion d’un cadre juridique pour faciliter et promouvoir la mise en valeur des forêts du pays.
• Représenter les organismes membres et leurs producteurs membres à travers des comités et des groupes de travail d’intérêt pour le développement de la filière bois.
• Développer des activités pour la promotion du reboisement, la gestion et la protection des forêts et l’agroforesterie dans le pays.
• Soutenir des programmes visant à protéger des ressources forestières et encourager des études et des recherches pour son développement.
• Former les gestionnaires forestiers et les producteurs afin d’améliorer leur capacité de concurrence sur le marché des biens et services forestiers.
•Développer un programme pour l’amélioration de l’industrie forestière, le développement des produits dérivés et du marketing.
• Recueillir, traiter et diffuser des statistiques pertinentes pour le processus décisionnel dans le secteur de la filière bois.
• Promouvoir le secteur forestier et les organismes de biens et de services qu’il produit.
Les principales actions de l’ONF sur le terrain sont :
• L’aide au Ministère de l’agriculture et de l’environnement dans la formulation et la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement forestier.
• La promotion d’un cadre juridique pour faciliter et promouvoir la mise en valeur des forêts du pays.
• Représenter les organismes membres et leurs producteurs membres à travers des comités et des groupes de travail d’intérêt pour le développement de la filière bois.
• Développer des activités pour la promotion du reboisement, la gestion et la protection des forêts et l’agroforesterie dans le pays.
• Soutenir des programmes visant à protéger des ressources forestières et encourager des études et des recherches pour son développement.
• Former les gestionnaires forestiers et les producteurs afin d’améliorer leur capacité de concurrence sur le marché des biens et services forestiers.
•Développer un programme pour l’amélioration de l’industrie forestière, le développement des produits dérivés et du marketing.
• Recueillir, traiter et diffuser des statistiques pertinentes pour le processus décisionnel dans le secteur de la filière bois.
• Promouvoir le secteur forestier et les organismes de biens et de services qu’il produit.

Ces bonnes nouvelles témoignent de la prise de conscience de certains pays, et leur volonté de vouloir mettre en œuvre de véritables politiques environnementales. Espérons que d’autres pays appliqueront les mêmes politiques pour préserver nos forêts et le futur de la planète.

Pas réflexions au sujet de « La filière bois Costaricienne en pleine forme »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES