• Arnaud

  • 07Mai 17

Le Costa Rica vu depuis l’étranger

Le Costa Rica a souvent bonne presse. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble comment globalement le pays est perçu depuis l’étranger.

Le Costa Rica : un modèle environnemental

Les chiffres sont tombés le mois dernier : plus de 98% de l’énergie électrique consommée au Costa Rica en 2016 était verte ! Un résultat légèrement moindre qu’en 2015 mais le record de 250 jours sans énergies fossiles reste pour l’instant inégalé. À titre de comparaison, l’Union européenne s’est fixée comme objectif de consommer 20 % d’énergie verte d’ici 2020. Il n’est donc pas étonnant que le Costa Rica ait été nommé pays le plus écolo de la planète lors de la COP21 pour la troisième fois consécutive.

Rajoutons à cela les vols direct depuis le Royaume-uni (depuis avril 2016) et la France (depuis novembre 2016) ou encore la mise en place d’un direct Zurich-San José à partir de mai 2017, autant de choses qui expliquent que le Costa Rica soit sous les feux des projecteurs européens.

En août 2015, Echappées belles (France 5) avait sorti un épisode spécial Costa Rica, de Puntarenas aux Caraïbes chez les Bribris en passant par le Poas. Vous pouvez le retrouver en ligne (ou ci-dessous), pour avoir une première idée de votre prochaine destination.

Plus récemment, la télévision belge diffusait Le Costa Rica, une arche de nature et France 5 faisait un épisode de Silence, ça pousse !  centré sur la riche biodiversité du pays que vous pouvez regarder sur la chaîne Youtube de l’émission. Après tout, le pays concentre 5% de la biodiversité mondiale, soit une espèce animale sur vingt !

Un modèle durable

En plus de son écosystème, c’est aussi grâce a son célèbre « Pura Vida » que le Costa Rica est connu dans le monde entier. En avril dernier, le Happy Planet Index, laboratoire d’idée britannique, a reconnu le Costa Rica comme le pays offrant les meilleures conditions pour un bonheur durable. Cet indice, indicateur alternatif à l’IDH ou au PIN, mesure l’empreinte écologique, l’espérance de vie, le degré d’inégalité des revenus et le taux de satisfaction de la population.

Comme l’Italie, la Grèce ou encore le Japon, la péninsule de Nicoya au Costa Rica fait partie des « zones bleues », ces aires où les gens vivent plus longtemps qu’ailleurs dans le monde. Les touristes états-uniens (jusqu’à un million par an, soit un cinquième de la population costaricienne) voient plutôt les plages de Conchal et de Tamarindo comme un endroit paradisiaque, autant pour faire la fête que pour y passer sa retraite.

Notons au passage que si l’Europe s’intéresse aux prouesses environnementales et à la riche biodiversité du pays, les médias nord-américains parlent plutôt du Costa Rica pour évoquer les aventures de la famille Kardashian qui était dans le pays il y a peu. Tout un programme !

Pas réflexions au sujet de « Le Costa Rica vu depuis l’étranger »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES