selfies-cover-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 25Oct 19

Le Costa Rica cherche à éviter les selfies qui gênent les animaux sauvages

Le pays a lancé la campagne Stop Animal Selfies pour sensibiliser et protéger la faune, l’une de ses plus grandes richesses.

#stopanimalselfies

Le Costa Rica a lancé une campagne visant à éliminer la pratique consistant à prendre des selfies cruels ou inappropriés avec des animaux sauvages et qui a fait de ce pays l’une des destinations dans le monde où cette situation est la plus répandue.

selfies-campagne-costa-rica-decouverte
“Ce paresseux adore les selfies. Les vrais, non !”

La campagne #stopanimalselfies, lancée sur les médias et les réseaux sociaux par l’Institut costaricien du tourisme, le Ministère de l’environnement, les organisations non gouvernementales et les entreprises, vise à sensibiliser aux risques et aux impacts que ces auto-portraits représentent pour la faune et la flore sauvages et les populations.

selfies-paresseux-costa-rica-decouverte

Les selfies cruels ou inappropriés sont une photo dans laquelle une personne entre en contact direct avec un animal sauvage, l’irrite, le manipule ou lui cause du tort.

Les autorités ont clairement indiqué que les gens peuvent se faire photographier, mais à une distance de sécurité des animaux, sans les manipuler et en respectant leur comportement naturel.

Classement mondial des selfies avec animaux

Oui, il existe un classement des selfies avec animaux !

L’organisation World Animal Protection a présenté en 2017 un classement des pays où plus de photos sont prises et le Costa Rica s’est classé septième, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada, l’Indonésie et la Thaïlande.

selfies-paresseux-peluche-costa-rica-decouverte
Regardez comme ce paresseux adore être pris en photo !

Le contact direct avec des animaux sauvages peut présenter un risque pour les humains et causer du stress et de la souffrance aux animaux sauvages. Les animaux peuvent également être porteurs de maladies ou propager des agents pathogènes transmis pour l’homme. Il est donc nécessaire de maintenir une distance prudente lors de leur observation dans leur habitat naturel et de respecter leurs comportements naturels.

Aussi, dans de nombreux cas, suite à un contact avec un humain, des animaux encore bébés peuvent être repoussés et abandonnés par leur groupe.

Le Costa Rica est le premier pays au monde à lancer une campagne de ce type, et parmi les initiatives qu’il promeut est celle de prendre des selfies avec des animaux en peluche.

La campagne vise à sensibiliser le public au traitement approprié qu’une destination touristique durable doit garantir aux animaux sauvages et à ceux qui les approchent en tant que visiteurs. En outre, la campagne veille sur la faune, qui est l’une de nos plus grandes attractions du pays du fait de sa biodiversité unique.

Pas réflexions au sujet de « Le Costa Rica cherche à éviter les selfies qui gênent les animaux sauvages »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE