• Anne

  • 30Sep 14

La route du jade

En mai dernier le musée de Jade à pris ses nouveaux quartiers au pied du musée national et à deux pas de la place de la démocratie qui accueille quant à elle le musée de l’or.

Le circuit des musées

Un circuit musée à faire à pied permet désormais au touristes et aux josefinos de profiter des richesses culturelles qu’offrent la capitale.

Notre conseil : démarrez la balade par le théâtre national – guide conseillé – pour profiter au mieux des explications riches et variées. Puis descendez au musée de l’or situé sous la place de la démocratie au pied du théâtre. Continuez votre visite jusqu’au musée de Jade.

Les salles sont conçues dans un style très contemporains et abordent des thèmes variés.

Enfin, terminez la journée par le musée national et vous aurez ainsi eu un bel aperçu des cultures méso-américaines, de l’Histoire du Costa Rica et des civilisations qui ont peuplées l’Amérique centrale. Aujourd’hui, c’est au musée de Jade que nos pas nous ont conduits.

Curieux de découvrir ce nouvel édifice imposant, nous avons tenu à en découvrir les recoins.

Le Musée de Jade et d’art précolombien

Nous sommes donc allés dimanche visiter ce nouvel édifice qui abrite plus de 7000 pièces de jade, de céramique, de pierre, fabriquées et trouvées sur le territoire national pour la plupart.

Musée de jade - EntréeNous y avons découvert les multiples facettes et croyances des civilisations précolombiennes face à cette pierre qui était plus précieuse que l’or aux yeux des Olmèques, Mayas et Aztèques.

Ils l’élevèrent d’ailleurs au rang d’objet de culte !

Le musée est constitué de 5 étages bien organisés qui offrent une découverte à travers de nombreux éléments muséographiques nouveaux, interactifs et attractifs. Les visiteurs de tous âges peuvent interagir et s’amuser tout en apprenant. En effet, un point d’honneur a été mis sur les écrans tactiles, jeux divers et variés et ainsi permettent aux plus jeunes de découvrir une culture de manière très ludique. Les murs lumineux et l’imagerie ont été soignés au point de se sentir parfois en pleine jungle entourés des animaux fétiches de nos ancêtres.

Thèmes abordés

Que vous soyez dans la salle du jour ou celle de la nuit, celle de la mémoire ou celles des traditions, vous pourrez voyager à travers le temps et découvrir la vie quotidienne, religieuse, sexuelle, chamanique et guerrière des civilisations pré-colombiennes.
IMG_1862Une ambiance feutrée et envoutante pour le plus grand plaisir des yeux !

Les chamans ou caciques en particulier occupent une place de choix dans le musée comme d’ailleurs à cette époque. À la fois prêtre, médecin, sorcier, ils organisaient la vie religieuse et spirituelle des tribus. Les chamans utilisaient de nombreuses plantes hallucinogènes pour entrer en transe et prodiguaient de nombreux soins physiques et psychiques à base de ces préparations. Ils vouaient aux animaux une grande importance d’où les nombreuses représentations dans les objets visibles au musée.

Le jaguar, l’aigle, la grenouille, la tortue, le tout en relation avec les éléments comme le ciel, la terre et l’eau. Un espace particulièrement interressant et attractif du musée où la présence de Sibú (dieu des BriBris et des Cabecars) se fait sentir.

La salle du jade

La salle nommée “Jade” est celle qui vous permettra de découvrir les techniques utilisées pour la fabrication des milliers d’objet de jade qui vous entourent.

Au centre de cet espace, on pourra parcourir les routes par lesquelles transitaient le minerai à travers la méso-Amérique et découvrir l’importance de son symbolisme, de son usage social et de ses utilisations dans les cérémonies chamaniques.

Les salles du jour et de la nuit

Le jour : située au troisième étage, elle donne un aperçu des activités quotidiennes des populations, sa relation avec l’environnement ainsi que les représentations animales du jade, de la pierre, de la céramique et autres matériaux. On y voit les activités relatives à la chasse, la pêche et à l’agriculture, les activités quotidiennes, les détails architecturaux.

La nuit : située face à la précédente, cette salle aborde des thématiques relatives au crépuscule et à la nuit et toutes les croyances et symbolismes des animaux nocturnes comme la chauve-souris et la chouette. On y aborde également le sujet de la guerre, des rituels d’enterrement.

La salle de la mémoire et la salle d’exposition temporaire

IMG_1875Montons d’un étage et découvrons la façon dont les archéologues et chercheurs oeuvrent pour nous permettre de mieux connaître cette époque. On nous montre ici les vêtements précolombiens, les instruments de musique, la technologie employée pour l’élaboration de ces mêmes instruments et ustensiles, les objets à destination ou représentation sexuelle ainsi que les traditions héritées des indigènes et qui perdurent encore aujourd’hui au Costa Rica.

Une salle du musée a été dédiée aux expositions. Malheureusement, aucune exposition n’avaie lieu ce dimanche mais cela nous donnera une occasion pour y revenir.

Le stock

Contrairement à de nombreux musées, celui-ci a décidé d’exposer de manière plus scientifique et classifié les objets en cours d’étude ou n’ayant pas trouvé de place dans les salles antérieures. Le visiteur pourra trouver les objets organisés par régions archéologiques et par typologie.

Voilà, la visite s’arrête ici avec un regret malgré tout, la boutique du musée est pratiquement inexistante, voire minable et nous espérions pouvoir trouver quelques représentations ou souvenir de notre visite (sur le modèle du musée de l’or) mais non, rien.

C’est la seule critique que nous pourrions faire à cet espace culturel que nous vous conseillons fortement d’aller visiter même en famille.

¡Pura Vida!

Pas réflexions au sujet de « La route du jade »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE