nidification-tortues-naissance-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 24Sep 19

La nidification des tortues au Costa Rica : tout ce que vous devez savoir (1/2)

Pour l’observation des tortues et de leur nidification, Tortuguero est l’endroit tout indiqué pour vous !

Tortuguero, au nord-ouest du Costa Rica et sur les rives des Caraïbes, est l’un de ces endroits que tout amoureux de la nature devrait visiter au moins une fois dans sa vie. 

C’est un coin reculé, un de ceux qu’on ne peut pas atteindre en voiture. Un voyage qui, malgré l’arrivée du tourisme et son influence sur la société, conserve l’essence de ce qui fut autrefois.

Tortuguero, en outre, est la meilleure région du Costa Rica et l’une des plus recommandées au monde pour voir comment, après avoir nagé des milliers de kilomètres, les tortues arrivent sur la plage pour pondre leurs œufs.

En plus du spectacle de nidification, Tortuguero mérite une visite en soi

Les habitants du lieu ont toujours vécu de ces animaux. En fait, Tortuguero signifie “chasseur de tortues”. Aujourd’hui, bien qu’elles soient protégées et qu’ils ne puissent plus chasser, ils demeurent la principale source de revenus de la population grâce à l’attrait touristique qu’exerce l’observation de la nidification.

nidification-tortue-arrivee-costa-rica-decouverte

Si vous songez à visiter Tortuguero, voici quelques recommandations pour organiser votre visite, observer le frai (nidification) et profiter d’une expérience qui sera sûrement gravée sur votre rétine pour la vie.

Quel est le meilleur moment pour s’y rendre

En plus d’observer le spectacle de nidification, Tortuguero mérite une visite en soi. Dans tous les cas, je vous conseille d’être très attentif aux saisons de frai et de faire coïncider votre voyage avec elles. Les périodes les plus fortes sont : 

  • d’avril à juin, les tortues luths pondent leurs œufs
  • de juillet à octobre, les tortues vertes pondent leurs œufs. 

Mais, en réalité, il est possible d’observer le frai dans une période beaucoup plus large. De mai à octobre, les tortues imbriquées y affluent également, et de mai à septembre, c’est le tour des tortues caouannes.

Une autre chose à garder à l’esprit lors de l’organisation du voyage à Tortuguero est la phase lunaire. L’observation de la nidification se fait pendant la nuit et, bien sûr, il n’est pas possible d’allumer les lampes de poche car elles effrayeraient les tortues. Tout bruit ou présence minimale peut les effrayer et leur réaction est de retourner dans l’eau et de ne pas pondre les œufs. Cette conséquence, bien sûr, mettrait sérieusement en danger cette espèce. Par conséquent, choisir des dates proches de la pleine lune rendra l’expérience encore plus intense et aidera à la conservation.

Tortuguero : comment s’y rendre

nidification-tortues-arrivee-costa-rica-decouverte

Vous pouvez vous rendre à Tortuguero en avion, mais je vous conseille d’aller par voie terrestre pour prendre la dimension de l’éloignement du lieu, très loin de la civilisation telle que nous la connaissons la plupart d’entre nous. En environ deux heures et demie vous arrivez par la route de San José au quai de La Pavona à travers de grandes bananeraies et le long d’un itinéraire dans lequel il n’est pas difficile de commencer à prendre contact avec la faune et trouver des paresseux accrochés à des poteaux et des câbles électriques.

À La Pavona, il y a un parking où vous pouvez laisser votre voiture pendant votre séjour à Tortuguero. Le dernier tronçon, de Pavona à Tortuguero, se fait en bateau à travers les canaux qui avancent dans la jungle par un parcours sinueux. Cette visite est une expérience en soi et sert de déconnexion avec le continent.

Comment obtenir les autorisations pour voir la nidification

Il n’est pas possible de voir nidification, c’est interdit et la plage est gardée 24 heures sur 24. La visite se fait en achetant le laissez-passer, toujours en groupes organisés et avec un guide autorisé. La chose normale est de demander le laissez-passer à l’hôtel où vous séjournez (ou tout simplement passer par nos services afin de ne pas avoir à y penser !), car c’est généralement à lui qu’il incombe de faire la demande au parc. Si votre hôtel ne le fait pas, il est possible d’acheter des billets aux bureaux du parc national situés à l’entrée du parc, juste à la sortie du village.

Où séjourner

L’idéal est de voyager le matin, d’arriver à l’hôtel, de faire une promenade dans le village et d’attendre la nuit. Cependant, je vous recommande d’y passer au moins deux nuits afin de profiter calmement de l’endroit et de faire d’autres excursions qui en valent la peine.

Il y a beaucoup d’hébergements pour tous les goûts. Dans la région du village, vous trouverez de petits hôtels avec peu de chambres dans des constructions traditionnelles. Certains d’entre eux sont économiques et permettent un plus grand contact avec l’essence du lieu. Du village et le long de la route de terre qui sépare l’aéroport, il y a beaucoup de grands hôtels ou lodges. En général, ce sont des lieux paradisiaques, intégrés à la jungle dans laquelle ils se trouvent, avec des bungalows, des piscines et des restaurants parfois semi-découverts et exposés à la jungle, où les iguanes peuvent parfaitement devenir des compagnons de petit déjeuner. Il apprécie les papayes, juste au cas où… 😉

Nous reviendrons sur la préparation (matériel), le déroulement de l’observation de la nidification (sans spoiler), des informations générales, et des activités annexes que vous pourrez pratiquer à Tortuguero. 

Pas réflexions au sujet de « La nidification des tortues au Costa Rica : tout ce que vous devez savoir (1/2) »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE