• 13Août 22

Les activités insolites à faire au Costa Rica 2/2

Coucou, me revoici pour vous guider sur les traces des activités insolites ou atypiques afin que votre voyage au Costa Rica ne ressemble pas à celui du commun des mortels.

Rendre hommage à Nicolas Wessberg et Karen Mogensen

Pour la petite histoire, il y a des années, un homme se rendait chaque jour à Piedra Colorada, pour construire des cairns de pierre en équilibre le long du rivage. Chaque jour, il reconstruisait ces sculptures naturelles qui avaient été renversées par la marée. Les voyageurs ont poursuivi la tradition afin de s’assurer que la plage soit continuellement marquée par ces délicates et souvent déroutantes statues de pierre en équilibre appelées cairns. C’est sur cette plage qu’une plaque en hommage à Nicolas Wessberg et sa femme, Karen Mogensen fut déposée. Elle est entourée de tous ces monticules. Wessberg et sa femme furent ceux qui ont créé la première réserve naturelle du Costa Rica, Cabo Blanco au début des années 1970. Ils sont devenus un exemple pour de nombreux protecteurs de la nature. Il faut se rendre compte que dans les années 70 la conservation des espaces naturels n’était pas une idée populaire. En 1975, Mme Mogensen a trouvé les ossements de son mari près du Corcovado, où il concentrait ses derniers efforts de protection. Bien que cela n’ait jamais été prouvé, on soupçonne qu’il ait été assassiné par ses détracteurs qui préféraient exploiter plutôt que de préserver les terres costariciennes.

Les restes de Karen et Nicolas furent enterrés ici et une plaque commémore leurs efforts et leur persévérance. Enfin, les cairns leur rendent hommage. Costa Rica Decouverte a laissé aussi son empreinte lors de Sea dernière visite en juin 2022 😉

La plage est située à courte distance du village de Montezuma, au sud de la péninsule de Nicoya. Un petit chemin vous y conduit en longeant la plage. A marée basse, un bassin se forme alimenté par une jolie cascade. Idéal pour se baigner, escalader les rochers et plonger dans l’eau fraîche de la cascade. Les enfants adorent !!!
Pensez à vous munir d’eau douce, car ici, il n’y a rien, absolument rien.

Visite de la prison San Lucas, golfe de Nicoya

Cette île de 472 hectares est située dans le golfe de Nicoya. Elle a accueilli pendant 118 ans, le pénitencier de SAN LUCAS et a hébergé les plus grands criminels du Costa Rica. L’île était habitée par de nombreuses espèces comme les iguanes, les boas constrictors, les hérons, les éperviers, les perroquets et des chauves-souris. 
En 1967, les autorités décidèrent de réhabiliter les lieux largement endommagés par l’activité carcérale et réintroduisirent des plantes ornementales comme les flamboyants, les manguiers, des papayers, mais aussi des haricots, du maïs. Ils amenèrent également des porcs, des chiens, des chats, des lapins, des tatous, des singes hurleurs, des écureuils, des agoutis et des cerfs de Virginie.

En 1991, le pénitencier fut fermé par manque de ressources.
En 1995, l’île fut déclaré patrimoine architectural de Puntarenas.
Tout fut laissé à l’abandon, mais en 2001 l’île fut classée Refuge National.
En 2020, l’île San Lucas a rejoint la liste des parcs nationaux du Costa Rica de par sa valeur écologique mais aussi de son importance historique et son héritage culturel. Isla San Lucas est le trentième parc national du Costa Rica.

La partie culturelle se caractérise par la visite du pénitencier. Les murs des cellules furent les toiles sur lesquelles les détenus peignaient textes et images nées de leurs pensées et de leurs désirs, probablement inspirés par les conditions de vie qui régnaient dans le lieu et l’isolement auquel ils étaient soumis.

Ces fresques murales relatent l’histoire du lieu : tristesse, haine, amour, solitude, violence, foi. Les détenus ne disposaient d’aucun outil artistique approprié, tout ce qu’ils pouvaient trouver et qui laissait une marque était utilisé pour taguer les murs de la prison. 

Pour s’y rendre :

Il faut réserver les entrées du parc national, réserver et  prendre un bateau et un guide (obligatoire)  soit à Puntarenas, soit à Paquera. L’entrée est obligatoirement avec un guide certifié ICT. Depuis Puntarenas, 7 km de bateau – 30 minutes.

Faire un tour en autogire au Costa Rica

Cet aéronef à ciel ouvert utilise un rotor pour voler, plutôt que des ailes et permet d’embarquer deux personnes (pilote et passager). Il peut voler étonnamment bas par rapport au sol ou à l’océan, offrant des vues que vous ne pourriez obtenir autrement. Cette perspective unique du Costa Rica est certainement l’une des expériences les plus incroyables que vous vivrez lors de votre voyage au Costa Rica.
L’énorme avantage du survol en autogire vous avez une vue complètement dégagée, car il n’y a pas de fenêtre. Je vous laisse imaginer les photos incroyables que vous ramènerez.

L’autogire est généralement considéré comme le moyen le plus sûr pour voler, car il peut atterrir sur une piste ultra courte. Il est également très tolérant aux vents forts et aux turbulences, ce qui signifie qu’il peut voler dans presque toutes les conditions.

Si vous êtes vous-même pilote, il est même possible d’apprendre à piloter vous-même.

Vous pourrez vous offrir un survol à Uvita, Tambor, Sámara et Tamarindo. 

voler au Costa Rica en gyrocoptère

 

Escalader un arbre géant

Se hisser en haut d’un arbre de plus de 35 mètres de haut ? Profiter du spectacle de la canopée et se sentir à la fois singe et paresseux ? Cela vous tente ? Alors venez au Costa Rica pour tester l’une de ces belles opportunités. 
Les arbres creux sont des figuiers étrangleurs dont la graine, dispersée par les oiseaux, a pris racine sur un arbre dit “hôte”.
Peu à peu, le ficus développe un réseau de racines jusqu’au sol, puis commence à grimper le long du tronc de son hôte.
Il arrive à l’entourer complètement et ce dernier fini par mourir et à se décomposer ce qui donne des nutriments au ficus qui grimpe alors encore mieux vers le ciel.
Les racines du ficus s’entrecroisent et forment un escalier naturel creux.
De véritables cathédrales naturelles !!!

Vous pourrez escalader ces arbres creux à Monteverde, à Puerto Jimenez, à Dominical ou encore à Providencia. 

Selon l’endroit, vous pourrez grimper par l’intérieur si l’arbre le permet. Des cordages vous assureront une sécurité parfaite et pourrez profiter d’une expérience incroyable. Dans d’autres cas, l’escalade se fait par l’extérieur. De la même manière, cela se fait à l’aide de matériel d’escalade de haute sécurité. La dernière façon de grimper, c’est un système de corde raide contre laquelle votre harnais sera accroché. Dans ce cas de figure, ce sont vos jambes et vos bras qui vous feront arriver au sommet. Cette dernière technique demande une bonne condition physique.

tree climbing au Costa Rica

 

Voyage au centre de la terre au Costa Rica

Faire un voyage dans le temps pendant votre séjour au Costa Rica en partant explorer les Grottes Venado

Un réseau de grottes de plus de 5 millions d’années où on y observe encore de nos jours des squelettes d’insectes, de poissons et de nombreux restes de vie ancestrale. Loin d’une visite classique, le site propose de la spéléologie ! Rassurez-vous, même les débutants peuvent faire la visite. Le site a été découvert par les aborigènes Maleku, en 1945.

À l’origine, les grottes se trouvaient sous l’océan pendant des millions d’années.
Puis, il y a 2 millions d’années, les mouvements tectoniques ont fait surgir de l’océan des îles puis l’Amérique centrale et enfin le Costa Rica. Ceci a permis à l’Amérique du Nord et du sud de se rejoindre à pied secs. Cela signifie que ces grottes ont passé plus de temps sous l’eau que hors de l’eau.

Les grottes sont composées de calcaire, de stalactites, de stalagmites et de coraux. Le réseau de cavernes de Venado est composé de 12 salles pour un total de 2700 m. La grotte la plus haute mesure 35 m. de haut. Alors pas de soucis, vous pourrez vous tenir debout 🙂 Si vous aimez les sensations fortes, plongez dans les entrailles de la Terre, à des dizaines de mètres sous sa surface, à la rencontre de fossiles. Entre stalagmites et stalagmites, ça vaut le détour !

Les grottes de Venado se situent à 45 minutes de La Fortuna la petite ville au pied du volcan Arenal

L’accès est facile et la visite inoubliable.

Pas réflexions au sujet de « Les activités insolites à faire au Costa Rica 2/2 »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE