• Anne

  • 21Mar 14

Coupe du monde de football au Costa Rica

En attendant le début de la Coupe du monde de football masculine cet été au Brésil, les passionnés de football ont rendez-vous au Costa Rica du 15 mars au 4 avril.

Le football : un sport national

En effet, les 16 meilleures nations de football féminin catégorie U 17 (moins de 17 ans) s’affrontent en ce moment même sur le territoire Tico.

Ce choix, peut-être surprenant pour un européen, est en fait tout le contraire.

Ici, le football est de loin LE sport national. Dans les rues, de nombreux Costariciens et Costariciennes n’hésitent pas à sortir avec le maillot de leur équipe favorite.

Deux équipes y tiennent le haut de l’affiche : le Deportivo Saprissa et la Liga Deportiva Alajuelense (LDA).

De la même manière, la passion entoure tous les matchs de la «Sele» (la sélection nationale). L’équipe est d’ailleurs qualifiée pour le Mondial brésilien, même si sortir de son groupe s’annonce mission impossible. En effet, les Ticos sont tombés dans l’un des deux groupes de la mort, avec l’Italie, l’Uruguay et l’Angleterre.

Cette édition marquera la quatrième participation du Costa Rica à la Coupe du monde après s’être rendu en Italie en 1990, au Japon/Corée en 2002 et en Allemagne en 2006.

Où, quand, comment ?

Quatre villes ont été sélectionnées pour accueillir des matchs. En premier lieu, la capitale San José et son Stade National inauguré en 2011 (34 453 places). Quatre kilomètres au nord se trouve le stade Ricardo Saprisa Ayma de Tibas (21 704 places), le fief du Deportiva Saprissa. Toujours situé dans la vallée central, autour de 1000 mètres d‘altitude, le stade Alejandro Morera Soto Scotiabank peut recevoir 16 625 spectateurs. Stade officiel de la LDA, il a été construit en 1919 ! Enfin, Liberia, dans le Guanacaste, la région tropicale sèche du pays, reçoit dans son petit stade Edgardo Baltonado Briceno (4300 places).

Pour cette quatrième édition, 16 équipes de tous les continents sont qualifiées. Hormis le Canada, aucune équipe composée de joueuses francophones ne participe.

Le Mondial s’est avéré décevant pour les Costariciennes. Evoluant dans le grand stade national, elles ont été éliminées dès le deuxième match pour le plus grand malheur des supporters. Deux défaites d’entrée, 0-3 et 0-1 face au Venezuela et à l’Italie, ont rapidement scellé leur sort dans la compétition.

Vous trouverez ici les classements des phases de poule : http://fr.fifa.com/u17womensworldcup/standings/index.html

Les phases finales : http://fr.fifa.com/u17womensworldcup/matches/kostage.html

Les trois premières éditions de la Coupe du monde féminine U 17 ont été respectivement remportées par la République Démocratique Populaire de Corée (2008), la République de Corée (2010) et la France (2012).
Pour l’anecdote, les équipes féminines costariciennes ont perdu tous leurs matches de Coupe du Monde. Mais une joueuse Tica figure pourtant dans les statistiques de la Fifa. En effet, Gabriela Guillen a été la première joueuse… expulsée d’un Mondial U 17, lors d’un cinglant 5-0 encaissé face à l’Allemagne.
¡Pura Vida!

Pas réflexions au sujet de « Coupe du monde de football au Costa Rica »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE