• Anne

  • 01Fév 16

Costa Rica et le virus Zika

Aprés les virus de la dengue et du chikungunya, voici le Zika !

Encore méconnu il y a quelques jours par la majeure partie de la planète, voici la nouvelle terreur des pays tropicaux et des voyageurs qui visitent les terres d’Amérique Latine.

Qu’est-ce que le Zika ?

Le Zika est une maladie infectieuse causée par le virus ZIKA (ZIKV) qui se transmet par la piqûre du moustique Ades Aegti, l’insecte qui transmet aussi la dengue et le Chikungunya.

Le virus qui existe depuis des nombreuses années a été identifié pour la première fois en 1947 est réapparu récemment d’abord au Chili puis au Brésil. Des cas ont été détectés dans de nombreux pays d’Amérique Centrale ces derniers mois.

Pour le moment un seul cas a été répertorié au Costa Rica et il s’agit d’un cas importé en provenance de Colombie.
Le Costa Rica est donc pour le moment épargné ! et des mesures drastiques ont été prises par les autorités : contrôle sanitaire aux frontières, fumigations répétées et intensives dans les zones pouvant présenter des risques de présence de ce moustique.

Sachez que comme pour la dengue, les risques se posent dans les zones où des problèmes sanitaires existent, principalement en zone urbaine, ce qui n’est pas le cas des régions et sites que nous faisons visiter à nos clients.
Comme vous pourrez le constater, la carte du ministère de la Santé du Pérou parle d’elle – même 🙂 Le Costa Rica n’est pas concerné.

Mais pourquoi me direz-vous ? Plusieurs explications existent :

• Le Costa Rica est un pays où les conditions sanitaires sont excellentes et où le Ministère de la Santé se montre très actif : campagne de préventions, contrôles des frontières, fumigations constantes des lieux potentiels de reproduction des moustiques.
Actuellement en saison sèche, la présence de moustiques est très faible !

Populations à risques et prévention

Dans la grande majorité des cas (70 à 80%), l’infection passe inaperçue. Parmi les personnes les plus affectées par le virus on trouve les nouveaux-nés, les femmes enceintes et les personnes âgées ou sédentaires.

En matière de prévention, voici quelques recommandations :
• Appliquer régulièrement de l’anti-moustique afin d’éviter les piqûres
• Choisissez des vêtements légers et longs pour les excursions matinales et le soir
• Evitez les vêtements de couleurs sombres qui attirent les moustiques

Contrairement à ce que les médias avides de sensationnel diffusent sur les ondes le virus n’atteint pas toute la population et encore moins tous les pays d’Amérique latine.
La Suisse elle-même déplore à ce jour 4 cas de virus Zika soit plus qu’au Costa Rica.

Vous pouvez donc partir tranquille, les risques de rencontrer l’Ades Aegti au Costa Rica sont aujourd’hui extrêmement faibles !

Selon les autorités sanitaires américaines voici la liste des destinations non-recommandées pour les femmes enceintes en Amérique latine :
Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Salvador, les Guyanes, Guatemala, Honduras, Mexique, Panamá, Paraguay, Surinam y Venezuela.

Enfin et pour relativiser, la grippe est arrivée en Europe et en France. En 2015 elle a été responsable de 18000 décès rien qu’en France. A ce jour, aucun cas de mort par virus Zika dans le monde n’a été répertorié par l’organisme américain de surveillance et prévention des maladies (CDC).
A savoir également, le virus n’est pas seulement présent en Amérique ou en Afrique mais aussi en Europe. Ci-dessous, une carte représentant les 22 départements français où le moustique est présent. Certes le froid hivernal évite pour le moment sa propagation.

Nous vous tiendrons informé sur l’évolution de l’épidémie.
En conclusion, notre conseil aujourd’hui reste principalement pour les femmes enceintes de ne pas voyager dans les zones à risque et pour le reste de la population de se protéger par des sprays anti-moustique au même titre que la dengue bien plus fréquente que le Zika à l’heure actuelle.

Pura Vida !

9 réflexions au sujet de « Costa Rica et le virus Zika »

  • COLLE| 21 Oct 2016 à 23:36

    Bonjour,
    ma femme a découvert récemment qu’elle était enceinte, nous avons déjà pris les billet pour le Costa Rica, est il préférable d’annuler pour force majeure ?


    • Anne| 21 Oct 2016 à 23:45

      Le mieux est de consulter votre médecin traitant. Le risque est certes limité mais les femmes enceintes sont les plus exposées.
      Merci


  • Jessica| 14 Oct 2016 à 16:09

    Peux t’on avoir les mises à jour,

    Est ce que le Costa Rica est une zone sans risque en ce moment ?


    • Anne| 14 Oct 2016 à 21:33

      Le Virus Zika est actuellement en phase descendante. Depuis le début de l’épidémie 1254 cas ont été recensés. Le Ministère de la santé a dépêché pour chaque cas rencontré des personnes pour détruire les lieux de reproduction du moustique aux alentours. Vous pouvez consulter le rapport d’octobre 2016 sur le site du Ministère de la Santé.
      Le pic d’épidémie prévu pour la saison des pluies a été atteint fin juillet début août et les dernières semaines montrent une chute substantielle des cas de contamination.
      Le risque 0 n’existe pas mais en prenant les précautions citées ci-dessus ce risque reste très, très limité.

      Toutefois, 82% des personnes infectées par le virus Zika ne présentent aucun symptôme. Les manifestations sont en générale bénignes et évoluent pendant 2 à 5 jours environ. Les symptômes les plus fréquents : une éruption cutanée accompagnée parfois de fièvre et de maux de tête, une conjonctivite. Pour le moment, aucun cas de décès par virus Zika n’a été répertorié.
      Pour plus d’informations vous pouvez également consulter cette communication de l’OMS concernant le virus Zika et ses rumeurs.


  • Honiara| 27 Juil 2016 à 1:15

    Bonjour
    Qu’en est-il de l’épidémie  ce jour ?
    Merci


    • Anne| 27 Juil 2016 à 2:11

      A ce jour l’épidémie est largement contenue. Selon le dernier rapport du Ministère de la Santé en date du 20 juillet 2016 que vous pouvez consulter ici vous verrez que 238 cas ont été enregistré depuis janvier (dont 17 importés) sur tout le territoire.
      Le pic épidémiologique semble être dépassé.
      Les précautions sanitaires sont importantes et les foyers à risques sont visités très régulièrement afin de détruire les larves. (409 000 à ce jour).
      Si l’on prend ses précautions avec des répulsifs et que l’on ne séjourne pas dans des zones insalubres les risques sont limités.
      Les consignes : vêtements clairs et en fin de journée se couvrir avec des pantalons et manches longues. Des répulsifs achetés sur place et non pas dans votre pays d’origine car souvent trop génériques.
      Ces conseils sont également valables pour l’épidémie de Dengue et de Chikungunya.
      A suivre…


  • Honiara| 27 Juil 2016 à 1:13

    Bonjour
    Qu’en est-il de l’épidémie du virus zika à ce jour?
    Merci


  • Claire| 8 Fév 2016 à 21:22

    Ce virus n’est pourtant pas si nouveau puisqu’il a été identifié pour la première fois en 1947 dans la forêt de Zika en Ouganda d’où la dénomination du virus « Zika » Je vous conseil de lire l’article (Le virus Zika « explose » dans le monde) sur le blog de mutuelle-news. fr


    • Anne| 8 Fév 2016 à 21:45

      Effectivement, le virus a été identifié en 1947 comme spécifié ci-dessus mais si l’on regarde à l’échelle de l’espèce humaine c’est une maladie TRES récente.
      On est en droit d’ailleurs de se poser la question : comment ces nouvelles maladies comme le Zika, le Sida, le Chikungunya apparaissent ?



Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES