• Anne

  • 19Avr 11

Banques françaises : voleuses ou vieillottes ?

Je voulais, encore une fois, mettre le doigt sur un sujet dont on parle peu : les jours de valeurs bancaires.

Notre agence, installée au Costa Rica, reçoit quotidiennement des virements de ses clients de différentes banques situées majoritairement en France, aux USA, en Belgique, en Suisse et enfin au Canada mais également émanant du Maroc et de Tunisie.

Le constat est le suivant : les délais et les frais vont de 1 à 15 !!!

Les banques françaises sont les championnes du monde de la lenteur.

Un virement part – justificatif à l’appui – le 6 mars, il faut compter 7 à 9 jours en moyenne pour que nous soyons crédités. Vous leur posez la question et ils mettent en cause la banque réceptrice soit celle du Costa Rica.
Etrange tout de même, car un autre virement effectué le 6 mars nous a été crédité le 8 octobre mais il émanait d’une banque belge !

Le record de la rapidité est donné à une banque marocaine : 24 heure chrono !
Viennent ensuite les USA et la Belgique : 48 heures !
Puis la Suisse avec des délais allant de 2 à 5 jours.

Et enfin, lanterne rouge, la France de 6 à 9 jours minimum. Le record étant de 18 jours !

Non, notre banque au Costa Rica ne fait pas de rétention. Ici, pas de jour de valeur. Nous avons plusieurs compte en banque et lorsque nous effectuons un virement de l’une à l’autre, le débit d’une part et le crédit de l’autre se font en moins d’une minute !

Les jours de valeurs

Cette pratique des jours de valeurs est d’un autre temps. Elle devrait être purement et simplement interdite et les frais de transaction clairement stipulés. Les clients de ces établissements financiers doivent exiger que la somme soit instantanément envoyée et pas gardée 5 à 9 jours sous le coude.

Donc, soit les banques françaises sont obsolètes et doivent réellement faire un effort de modernisation pour émettre un virement international car à l’heure d’Internet le délai devrait être de quelques minutes, on tolérera 24h., soit elles se foutent de la tête de leurs clients et volent pour quelques jours leur argent avec lequel elles vont faire quelques milliards d’Euros de bénéfices.
C’est drôle, mais j’ai tendance à croire la seconde hypothèse ??? et vous ???

Nous espérons que l’Union Européenne épinglera un jour ces établissements et leurs pratiques qui participent à la gabegie  générale et font augmenter artificiellement les coûts de certains produits.

Pas réflexions au sujet de « Banques françaises : voleuses ou vieillottes ? »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE