san-lucas-quai-costa-rica-decouverte
  • Arnaud

  • 08Avr 19

Restauration prévue sur la Isla San Lucas à des fins touristiques

La volonté ancienne de restaurer pour le tourisme la Isla San Lucas et sa prison mythique reste à l’esprit des autorités du Costa Rica.

Après des tentatives de plusieurs gouvernements et de nombreuses propositions, le Costa Rica cherche à nouveau à satisfaire l’ancienne volonté de restaurer le tourisme de l’île de San Lucas, site abritant la prison la plus brutale du pays.

État des lieux de San Lucas

Depuis des années, il est possible de restaurer les bâtiments qui abritaient la prison de l’île et de les transformer en une attraction touristique, à la fois pour ce que le site représente historiquement et pour la richesse naturelle qui l’entoure.

san-lucas-prison-costa-rica-decouverte

Isla San Lucas est située dans le Pacifique au large de la ville de Puntarenas et a fonctionné entre 1873 et 1991 pour accueillir les détenus les plus dangereux du pays. Et depuis 2001, le site a été déclaré refuge pour la faune.

Les gouvernements ont essayé de restaurer certains bâtiments de l’ancien centre pénal comme la chapelle et la capitainerie, mais les ressources n’ont pas été suffisantes et le lieu s’est détérioré, auquel s’ajoutent des actes de vandalisme.

Le gouvernement actuel du président Carlos Alvarado a annoncé cette semaine un “itinéraire de réactivation” du site, dans le but de le transformer en une attraction touristique durable et une source de réactivation économique pour les communautés du golfe de Nicoya, dans la province de Puntarenas.

Le gouvernement a reconnu que la richesse du patrimoine architectural est sérieusement menacée en raison de sa détérioration et de son manque d’entretien, et que le manque de personnel de surveillance accroît la vulnérabilité des structures patrimoniales, de la forêt sèche et de la zone maritime de l’île.

Une restauration de San Lucas en plusieurs étapes

Le tracé annoncé établit quatre étapes pour la réactivation de San Lucas et prévoit que le premier semestre de 2021 sera le moment idéal pour commencer les travaux.

san-lucas-costa-rica-decouverte

La première étape est celle des études économiques, environnementales, historiques et techniques antérieures. Ensuite, un plan directeur sera établi, qui définira le montant à investir, phase qui conduira à la préparation des plans de construction, des budgets et des permis ; pour enfin commencer les travaux.

Le montant nécessaire pour le projet est encore inconnu, mais selon le gouvernement, des fonds publics ont déjà été engagés pour cette initiative, pour un montant de 2,4 millions de dollars, provenant principalement de l’Institut des ports du Pacifique du Costa Rica (INCOP) et de l’Institut Costaricien du Tourisme (ICT).

À court terme, le gouvernement a promis l’inclusion de gardes de parc et de police assurant une présence de jour et de nuit sur l’île, la préparation d’une maison pour ces fonctionnaires, la réhabilitation d’un sentier, l’intervention de structures patrimoniales urgentes et la préparation d’une stratégie de visite à court terme.

Histoire de cette prison si spéciale

san-lucas-femmes-peinture-costa-rica-decouverteLa prison a commencé à fonctionner sous les ordres du dictateur Tomás Guardia (1831-1882). Au début, ils y envoyaient les “hommes politiques indésirables” et les criminels les plus violents du pays. Bien que la prison de San Lucas ait été fermée en 1991, certains hommes politiques ont promis au cours de la campagne de construire un nouveau centre pénitentiaire pour accueillir les criminels les plus dangereux, mais il est peu probable que cela se produise.

Dans la prison de San Lucas, de nombreuses violations des droits de l’homme ont été commises et les prisonniers ont été exposés à des conditions “infrahumaines” à titre de sanction.

L’histoire principale de ce qui s’est passé dans cette prison est incluse dans le roman “L’île des hommes seuls”, publié en 1972 par le Costaricien José León Sánchez, qui y a été emprisonné entre 1950 et 1988.

Parmi les principales attractions touristiques d’Isla San Lucas figurent des centaines d’écrits visibles sur les murs des cellules, ainsi que de grands dessins à haute teneur sexuelle et l’une sur l’ex-footballeur brésilien Pelé.

Deux des dessins les plus représentatifs des murs de la prison sont connus sous les noms de “La fille au bikini rouge” et “La fille de la consolation”, deux oeuvres grandeur nature représentant de jolies femmes et sur lesquelles les détenus fantasmaient.

Sur le site, il y a un certain afflux de touristes qui, en plus de l’ancienne prison, peuvent se promener dans la forêt tropicale sèche qui entoure l’endroit.

Pas réflexions au sujet de « Restauration prévue sur la Isla San Lucas à des fins touristiques »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE