• Anne

  • 18Nov 11

Le Monument National Guayabo

MONUMENT NATIONAL GUAYABO


Le monument national Guayabo est situé sur les pentes du volcan Turrialba, à 17 km de la ville du même nom.

HISTOIRE


C’est le principal site archéologique du Costa Rica.Les études archéologiques qui ont été réalisées ici ont démontrées que le Costa Rica, et surtout ce site, a été influencé par les Amériques du Nord et du Sud. Situé sur  la zone dite intermédiaire qui s’étend de la province d’Alajuela au Costa Rica au nord de la Caraïbe Colombienne.
Bien qu’il existe plusieurs théories sur l’origine des populations fondatrices de ce qui fut un village, la plupart d’entre elles s’accordent sur l’époque de son implantation : entre 1000 et 1400 avant JC. Le village proprement dit et ses environs abritaient environ 2000 personnes. Les archéologues ont pu déduire que cette population précolombiennes était représentée par des gens spécialisés dans différents domaines, dirigé par un chef, qui exerçait un pouvoir politique et religieux et ce sur une région étendue.
Actuellement, les causes de l’abandon du village (un siècle avant la conquête espagnole) sont encore inconnues, mais les hypothèses les plus probables avancées sont la maladie, la guerre où les conflits internes.

LE SITE


Le site qui n’a d’ailleurs toujours pas fini d’être fouillé, présente des éléments archéologiques tels que des gradins, des escaliers, des passerelles, des aqueducs ouverts et fermés, des réservoirs de stockage de l’eau, des tombeaux, des pétroglyphes, des monolithes et des sculptures.
La zone centrale est formée de monticules, de fondations en pierre qui ont généralement une base circulaire de différentes tailles de 0,5 à 45 cm de hauteur et d’un diamètre de 10 à 30 m.
Les routes se composent d’un ensemble de chemins de pierre utilisés comme voies de transit dans le cadre du système de drainage. Des chemins s’étendent dans plusieurs directions de la zone fouillée et ce sur plusieurs kilomètres de long.
Le monument possède un réseau complexe d’aqueducs, dont certains fonctionnent encore et sont destinés a fermer ou ouvrir les canaux vers les lieux désirés.  Un réservoir de stockage se situe dans la section principale de la ville. En raison du rôle important de l’eau pour les Indiens, ils ont laissé sur plusieurs pierres des pétroglyphes (gravures sur pierres) sculptés en forme de spirale, symbolisant le liquide. Des monolithes gravés avec des figures de deux animaux très caractéristiques du Costa RICA, le jaguar et le crocodile, ont été mis à jour et peuvent être admirés.

L’importance architecturale du monument national de Guayabo a été à maintes reprises reconnues et le musée Américain de Madrid lui a dédié en 1982 une exposition. Le site est sur la liste du patrimoine mondial de l’ingénérie par la qualité, la complexité et la durabilité des ouvrages de génie civil.
Les routes construites avec des pierres de la rivière date de plus de 5 siècles.

L’importance de ce monument n’est pas la faune, ni la flore, mais plutôt sa valeur archéologique. Ce lieu conserve les souvenirs d’une époque dont nous savons peu de choses, mais qui, grâce à la préservation et à l’entretien, peuvent nous apprendre un peu plus sur l’histoire du Costa Rica et de ces ancêtres.

Pas réflexions au sujet de « Le Monument National Guayabo »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES