• Anne

  • 14Mar 14

Dendrobates, grenouilles et crapauds…

Le Costa Rica est l’endroit du monde le plus adapté à l’observation des amphibiens. Le climat tropical humide et les forêts denses et obscures sont un habitat idéal. Le pays recense non moins de 192 espèces d’amphibiens dont 33 d’entres elles sont endémiques. A eux seuls ils représentent 3% de la biodiversité mondiale !!! Impressionnant sur un si petit territoire…

Ces espèces sont pourtant très vulnérables et leur protection essentielle. Hormis la destruction de leur habitat, il existe d’autres facteurs responsables de leur diminution voire de leur extinction comme certaines espèces de champignon, la pollution. Le crapaud doré (Bufo Periglenes) est l’emblème de ce problème majeur. Cette espèce endémique du Costa Rica a semble t’il disparue depuis 1989.

Les amphibiens sont composés principalement des grenouilles, crapaud et salamandres. Leur caractéristique commune : ce sont des animaux à sang froid comme les reptiles.
Ils ont 2 phases de vie : à la naissance dans l’eau puis adultes sur la terre ferme.

Au Costa Rica, une grande partie des grenouilles et crapauds se rencontre à proximité des plans d’eau. C’est pourquoi, la plupart se trouvent dans les plaines humides, dans les forêts persistantes et dans les zones ou la pluie est fréquente tout au long de l’année. Les meilleurs endroits au Costa Rica pour voir une grande diversité et une grande abondance d’amphibiens sont les Caraïbes du nord, la région de Sarapiquí et le long de la côte du Pacifique sud (Péninsule d’Osa).

La majorité des batraciens sont nocturnes en raison de la fraîcheur et afin de ne pas se déshydrater. De jour, ils évitent la lumière et le soleil direct. De nature peureuse de nombreuses espèces ont développé un art du camouflage impressionnant et seul quelques spécimens portent haut et fort des couleurs attirantes. Parmi celles-ci les dendrobates comme la fameuse Blue Jean ou Dendrobate fraise (Oophaga pumilio), la grenouille tueuse (Dendrobates Auratus) ou celle du Golfo Dulce (Phyllobates Vittatus) qui préviennent l’ennemi qu’elles sont dangereuses de part leur couleur. Ces espèces sont recouvertes de leur venin toxique.

Toutefois, les grenouilles emblématiques du Costa Rica – grenouille aux yeux rouges (Agalychnis Callidryas) – et ses compagnes ne sont elles aucunement dangereuses malgré leur couleur. Elles se camouflent en se recroquevillant sous une feuille et seule leur couleur verte est alors visible et se confond avec le feuillage. Par exemple la Agalychnis annae.

Pour les amateurs d’amphibiens,  lors de vos vacances au Costa Rica, nous conseillons une excursion guidée de nuit pour  découvrir cette vie intense et apprécier les concerts impressionnants de ces petits animaux. Une expérience à vivre  et à écouter !

Pas réflexions au sujet de « Dendrobates, grenouilles et crapauds… »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES