cover-parc-national-du-chirripo
  • 03Août 21

Parc national du Chirripó : investissement de près de 1 million d’euros

Afin de renforcer le parc national du Chirripó, dans la région sud du pays, le gouvernement costaricien a inauguré plusieurs travaux d’infrastructure pour un coût de ₡600 millions (830.000 euros)

Pour observer la région du parc national du Chirripó, de nouvelles infrastructures

Le vice-président de la République, Epsy Campbell, a déclaré que l’objectif est d’améliorer l’expérience des visiteurs une fois que le site sera ouvert.

Les installations inaugurées comprennent l’esplanade du Bicentenaire, une aire de repos avec une vue panoramique sur les Crestones, Cerro Terbi et Cerro Pan de Azúcar.

De même, la construction d’une station d’épuration des eaux usées pour le Lodge de la base de Crestones, et l’agrandissement de cet espace, ainsi que la rénovation des zones destinées au personnel et aux visiteurs, l’infirmerie, les dortoirs, l’entrepôt, entre autres.

L’achèvement de ces travaux sont le résultat d’un effort depuis 2014 en alliance entre les secteurs public et privé.

Cette concession est le résultat de l’accompagnement du MINAE conjointement avec le SINAC envers les communautés intéressées, générant une symbiose entre les organisations communautaires de San Gerardo de Rivas qui naît, grandit et se maintient dans le temps, puisqu’elles ont été renforcées avec le développement et la participation à l’exécution de la concession, présentant de meilleures conditions économiques et administratives.

crestones-mirador-parc-national-du-chirripo

Nouvelle station d’épuration au Chirripó !

Afin d’éliminer correctement les eaux usées générées par les visiteurs et le personnel du Crestones Base Lodge, une station d’épuration a été installée dans le parc national du Chirripó.

Il s’agit d’un système BIONEST d’une capacité de traitement de cinq mille litres par jour, utilisant une partie de l’infrastructure existante sur le site et incorporant deux nouveaux réservoirs comme bioréacteurs biologiques et un troisième réservoir comme séparateur de graisse principal.

Pour garantir le fonctionnement 24 heures sur 24 de la nouvelle station d’épuration, 19 panneaux solaires et 12 batteries de stockage ont également été installés, qui seront complétés par l’énergie produite par la centrale hydroélectrique existante dans ce parc national.

Le développement de ces ouvrages permet au parc national du Chirripó de progresser en matière de durabilité énergétique par la production et l’utilisation d’énergie propre.

Les principaux travaux réalisés sont les suivants :

  • Zone réservée aux fonctionnaires de SINAC. Il comprend une salle à manger, une cuisine, un salon, une chambre, une salle de bain et un bureau pour les fonctionnaires afin d’assurer un plus grand confort des fonctionnaires pendant la journée de travail dans la partie supérieure.
  • Zone de stockage des outils, afin de mieux protéger les outils utilisés pour faire face à des menaces telles que les incendies de forêt.
  • Zone d’infirmerie pour le traitement rapide des urgences.
  • Espace de vie pour les visiteurs, avec une vue panoramique sur les Crestones.
  • Zone de couchage et de vie pour les concessionnaires, un espace conçu dans une perspective de genre, avec des chambres pour les hommes et les femmes.
  • L’Esplanade du Bicentenaire, une aire de repos avec une vue panoramique sur les Crestones, Cerro Terbi et Cerro Pan de Azúcar, entre autres, où les visiteurs disposeront d’espaces confortables pour se divertir et profiter des environs.

Pas réflexions au sujet de « Parc national du Chirripó : investissement de près de 1 million d’euros »

Laisser un commentaire

N'hésitez pas à nous faire part dans le cadre ci-dessous de vos envies, de votre projet de voyage, des étapes souhaitées. Précisez éventuellement si vous voyagez avec des enfants, des personnes à handicap…

Les champs * sont obligatoires

NOS AGENCES DANS LE MONDE