• Anne

  • 25Mai 11

Naissance d’un tapir a San Carlos au Costa Rica

Une naissance toute particulière a eu lieu le 19 mai au Refuge de Vie sylvestre de San Carlos : un petit tapir de 5 kilos à vu le jour. Antonia, c’est son petit nom, n’a posé aucun problème. C’est la 18ème naissance de tapir au refuge la Marina, ce qui le place à la première place mondiale pour la sauvegarde de cette espèce en voie de disparition.

Le refuge de La Marina est situé à proximité de Ciudad Quesada au nord du Costa Rica, sur la route qui mène à Aguas Zarcas. Sur 12 hectares ce sont plus de 400 animaux qui y vivent en semi-captivité et 500 en liberté. Parmi eux, les tapirs, les singes araignée, les aras rouges ou vert et quelques félins sont accueillis ici souvent suite à des blessures ou des destruction de leur habitat. Une fois soignés et réhabilités les animaux sont, si possible, réinsérés dans leur habitat naturel. Pour certains animaux victimes de stress profond la liberté serait synonyme de mort.

LES TAPIRS

Son museau allongé et son corps trapu ne le rende pas vraiment sexy mais c’est un animal très pacifique. 4 espèces de tapirs existent et c’est celui de Baird (tapirus bairdi) que vous pourrez croiser au Costa Rica. Cet herbivore, ni cheval ni rhinocéros, est une espèce menacée. On estime la population mondiale des tapirs de Baird à environ 5000 individus dont 1000 au Costa Rica. C’est à Corcovado que les chances de l’observer sont les plus grandes mais également dans le parc du Volcan Tenorio et à Monteverde. Pouvant atteindre 2 mètres et 300 kilos il vit dans les forêts tropicales ou les mangroves.

Pas réflexions au sujet de « Naissance d’un tapir a San Carlos au Costa Rica »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES