Ara macaw
  • Anne

  • 15Juil 13

Le Rio Tarcoles, un fleuve singulier à l’écosystème complexe

Rio Sucio


Le Rio Tarcoles est l’un des plus grands fleuves du Costa Rica. Il se forme au confluent de différentes sources de la cordillère centrale.  Il reçoit les eaux usées de plus de 2,5 millions de Costariciens, soit deux tiers de la population et forme donc le fleuve le plus pollué du pays et compte malheureusement parmi les plus contaminés d’Amérique du Sud.

Le fleuve, après avoir longé la réserve biologique de Carara,  se jette dans le pacifique qui a littéralement changé de visage en moins de cinquante ans où l’on pouvait encore s’y baigner. Mais ce changement a eu un effet surprenant et   si le fleuve a été déserté par une grande partie d’humains,  de nombreuses espèces s’y sont installées, plus particulièrement les oiseaux, qui s’adaptent à ce nouvel écosystème, comme les spatules roses, les aras macao et une forte population de hérons. Il connait donc aujourd’hui une nouvelle jeunesse et les touristes viennent y découvrir cette nouvelle faune singulière.

Les crocodiles d’Amérique


Le Tarcoles présente une autre particularité : la plus grande population mondiale de crocodiles d’Amérique. On en dénombre environ 200.
Bien que les crocodiles soient des animaux terrestres, ils se sont parfaitement adaptés à la vie aquatique. Ils peuvent jeûner durant de longues périodes sans inconvénients. Ils nagent habituellement à la surface de l’eau mais peuvent rester sous l’eau très longtemps grâce à leur faible besoin en oxygène et à leurs larges poumons. Leur taille est extrêmement variable, ils mesurent près d’un mètre à leur naissance pour atteindre jusqu’à sept mètres pour les espèces que vous pourrez voir lors de votre voyage au Costa Rica.

Les crocodiles passent des heures à prendre le soleil. Ils sont hétérothermes, c’est-à-dire que la température de leur corps varie en fonction de celle de leur environnement. C’est pour cela qu’ils doivent prendre le soleil durant plusieurs heures pour augmenter leur température corporelle.

Leur reproduction est tout un rituel. Quand un mâle veut courtiser une femelle, il doit développer beaucoup d’énergie. Le mâle doit convaincre la femelle mais aussi et surtout asseoir sa supériorité sur les autres membres du groupe. des batailles cruelles opposent les 2 prétendants et il n’est pas rare que l’un ou l’autre y perde la vue ou un membre.  Le rituel peut durer des heures et a toujours lieu dans l’eau.

Voir des crocodiles du Rio Tarcoles


Certaines organisations touristiques attirent les crocodiles avec des morceaux de viande et offrent malheureusement un spectacle pitoyable pour des touristes en manque de sensations. Costa Rica Découverte refuse de proposer ce genre d’exhibition sans intérêt et controversée. En effet, habituer des animaux à l’état sauvage a être nourris de la main de l’homme provoque obligatoirement des comportements de la part des reptiles loin d’être anodins et certains spécimens n’hésitent plus à s’approcher des habitations en bordure de la rivière pour trouver leur pitance. Leur comportement reste particulièrement imprévisible et leurs attaques sont presque tout le temps fatales pour l’espèce humaine.
Nous nous efforçons de garder une éthique et de proposer des excursions sur le fleuve Tarcoles qui permettrons d’observer à loisir les gigantesques crocodiles américains (crocodylus acutus) et ce en affectant le moins possible leur environnement.

Pas réflexions au sujet de « Le Rio Tarcoles, un fleuve singulier à l’écosystème complexe »

Laisser un commentaire

Laissez-nous ici vos commentaires et votre expérience de voyage au Costa Rica. Vous pouvez télécharger également LA meilleure photo de votre voyage ou le lien vers la video de votre choix.


CAPTCHA Image
Reload Image

Les champs * sont obligatoires - Votre adresse email ne sera pas publiée

NOS AGENCES